•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Duffy, première triathlète à gagner les titres mondiaux et olympiques la même année

Elle tient son trophée dans sa main gauche levée.

Flora Duffy

Photo : Gracieuseté : World Triathlon

Radio-Canada

Flora Duffy est devenue championne du monde de triathlon grâce à sa 3e place de l'étape de Série mondiale (WTS), samedi, à Edmonton. Elle est la première de l'histoire à remporter les titres mondial et olympique la même année.

L'athlète des Bermudes de 33 ans s'adjuge son troisième titre de championne du monde après ceux en 2016 et 2017. Elle avait terminé 2e au classement en 2020.

Ce n'est pourtant pas elle qui a gagné en Aberta, mais Taylor Knibb, 16e aux JO de Tokyo. Partie seule après la natation, l'Américaine de 22 ans a creusé un écart de plus de deux minutes à vélo, ce qui lui a permis de s'assurer la victoire.

Cela a toutefois été insuffisant pour empêcher Duffy de remporter la WTS, établie sur les trois courses de la saison (Yokohama, Leeds et Montréal), les Jeux olympiques et la grande finale d'Edmonton.

La 2e place est allée à la Française Léonie Périault, qui a ainsi décroché son premier podium en WTS.

Ce troisième titre égale un record dans la discipline, et Duffy devient du même coup la triathlète la plus décorée de l'histoire de ce sport, quelques semaines après avoir offert la toute première médaille d'or olympique aux Bermudes.

Lors de l'étape québécoise, elle avait réalisé le meilleur temps au Vieux-Port de Montréal.

Briand doit abandonner

Chez les hommes le Québécois Jérémy Briand n’a pas été en mesure de finir sa course.

Après un passage difficile à la nation, le Québécois s’est retrouvé en fond de peloton et a décidé de se retirer de l'épreuve.

Le calibre était très, très relevé pour cette compétition et il y a plusieurs athlètes qui voulaient faire le ménage dans l’eau dès le départ. Contrairement à ce que nous voyons d’habitude, nous n’avons pas nagé en groupe. C’était à fond dès le début et je me suis retrouvé derrière très rapidement, a-t-il expliqué.

À sa sortie de l’eau, le triathlète de Sainte-Julie s’est retrouvé à la 38e place. Et après son premier tour à vélo, il a décidé de rendre les armes avant d’être doublé par les meneurs. Pour moi, c’était la décision la plus logique à prendre avant de me faire dépasser et de me faire sortir. Rien n’a marché pour moi aujourd’hui. C’est dommage, mais ça fait partie du sport de haut niveau, a-t-il conclu.

La course a finalement été gagnée par le Norvégien Kristian Blummenfelt (1 h 44 min 14 s). Seul autre Canadien en lice à cette épreuve, le Britanno-Colombien Matthew Sharpe s’est classé 33e avec un temps de 1:52:57.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !