•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiennes remontent la pente face aux Finlandaises au mondial de hockey

La vétérane Marie-Philip Poulin et la jeune sensation Sarah Fillier ont touché la cible dans un gain de 5-3.

Elle protège la rondelle le long de la bande contre deux adversaires.

La défenseuse Renata Fast

Photo : Gracieuseté : Hockey Canada

Radio-Canada

Le Canada a battu la Finlande 5-3, vendredi soir à Calgary, au début du Championnat du monde de hockey féminin.

Il s’agissait d’un retour pour le hockey féminin, dont les activités ont été en grande partie paralysées en 2020 en raison de la pandémie. Le mondial, qui devait avoir lieu à Halifax, a notamment été annulé à quelques jours d’avis.

Des retrouvailles d’autant plus attendues, considérant qu’en 2019, au dernier tournoi, la Finlande avait battu le Canada 4-2 dans les demi-finales.

Le match n’a toutefois pas commencé de la meilleure des façons pour les Canadiennes, qui ont accordé deux buts à leurs adversaires.

Nelli Laitinen a ouvert la marque moins de trois minutes après la mise au jeu initiale. Sa coéquipière Minnamari Tuominen a doublé l'avance en déjouant à son tour la Québécoise Ann-Renée Desbiens.

Après le premier entracte, les Canadiennes ont affiché beaucoup plus de convictions. Elles ont pris d'assaut le territoire finlandais, attaquant le filet à profusion. La portière Anni Keisala a toutefois défendu sa cage avec brio.

Elle a finalement cédé alors qu’il restait un peu plus de cinq minutes au deuxième engagement. Elle a laissé glisser une rondelle qu’elle pensait avoir immobilisée sous ses jambières.

Possiblement ébranlée par cette malchance, elle n’a jamais été en mesure de voir le tir suivant, qui provenait du bâton de la capitaine Marie-Philip Poulin. Peu après la reprise de l’action, la Beauceronne a décoché un lancer de l’enclave qui a fait bouger les cordages.

En troisième période, les représentantes du Canada ont pris les devants pour la première fois du match grâce à une belle déviation d’Erin Ambrose.

La Finlande n’avait toutefois pas dit son dernier mot. Elisa Holopainen a ramené tout le monde à égalité en faisant à son tour dévier un tir de la ligne bleue.

Les réjouissances ont été de courte durée, puisque la riposte canadienne a été immédiate. Moins de 30 secondes plus tard, Sarah Fillier a redonné une priorité d’un but aux siennes en saisissant un disque libre devant Keisala.

La vedette montante de l’équipe canadienne inscrivait ainsi le filet victorieux. À 21 ans seulement, l’attaquante a connu un fort match dans l’ensemble, même si elle n’a été utilisée que pendant 7 min 12 s par son entraîneur Troy Ryan. Il s'agit pour elle d'une première expérience dans ce tournoi.

Natalie Spooner a enregistré une deuxième mention d’aide dans la rencontre sur cette réussite.

Brianne Jenner a complété la marque dans une cage abandonnée.

Keisala a été nommée joueuse du match pour la Finlande. C’est Jamie Lee Rattray qui a reçu cet honneur pour la formation canadienne. C’est elle qui a amorcé la remontée avec le premier but du Canada en deuxième période.

Le Canada jouera de nouveau dimanche face aux hockeyeuses du Comité olympique russe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !