•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dette du FC Barcelone se chiffrerait à 1,35 milliard d'euros

Il s'adresse aux médias en faisant un geste de la main droite.

Le président du FC Barcelone Joan Laporta

Photo : afp via getty images / LLUIS GENE

La Presse canadienne

Le président du FC Barcelone a présenté un sombre portrait des finances du club. Il a indiqué lundi que ses dettes se chiffrent maintenant à 1,35 milliard d'euros (2 G$ CA).

Joan Laporta a jeté le blâme sur la précédente administration de Josep Bartomeu pour la situation dramatique du club, qui a mené au départ de Lionel Messi. Il a accusé Bartomeu d'avoir régulièrement menti, ajoutant que l'ex-président et son conseil d'administration doivent être tenus responsables.

Selon Laporta, les pertes du club sont de l'ordre de 711,5 millions de dollars. Cela le laisse avec une valeur nette négative de 667 millions et rend les négociations avec les joueurs difficiles.

Le Barça a perdu Messi au profit du Paris Saint-Germain plus tôt ce mois-ci puisqu'il ne pouvait pas lui octroyer un nouveau contrat qui répondrait aux règles financières de la Liga.

Les dettes du club comprennent près de 577 millions de dollars en salaires des joueurs, a précisé Laporta. Plus de 990 millions sont des dettes envers des banques, tandis que 59 millions sont attribuables aux pertes de membres. L'impact de la pandémie compterait pour près de 135 millions.

Gerard Piqué a déclaré dimanche qu'il avait dû accepter une diminution de salaire afin que le club puisse faire jouer ses nouvelles acquisitions dans son match d'ouverture, remporté 4-2 contre le Real Sociedad. Sergio Busquets, Jordi Alba et Sergi Roberto devraient aussi faire de même.

Laporta compte réduire la masse salariale du club d'environ 300 millions de dollars tout en privilégiant la promotion de joueurs provenant de son académie.

Il estime que le club mettra deux années à se sortir de cette situation compliquée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !