•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancienne sprinteuse canadienne Angela Bailey est décédée

Une photo en noir et blanc d'une sprinteuse qui enfile une veste.

Angela Bailey aux Championnats canadiens d'athlétisme, à Ottawa, en 1985

Photo : La Presse canadienne / PETER JONES

Radio-Canada

L’ex-sprinteuse Angela Bailey, détentrice du record canadien au 100 m et médaillée d’argent au 4 x 100 m des Jeux de Los Angeles en 1984, est morte samedi à la suite de complications attribuables à un cancer. Elle avait 59 ans.

Dans un communiqué officiel publié lundi, la Fédération canadienne d’athlétisme a confirmé le décès survenu le 31 juillet et a offert ses condoléances à la famille.

Ses coéquipières du relais olympique de 1984, Marita Payne, Angela Taylor-Issajenko et France Gareau, lui ont aussi rendu hommage.

Nous sommes sous le choc et profondément attristées par la mort soudaine de notre coéquipière. Nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Elle était une formidable compétitrice et nous allons chérir les souvenirs que nous avons créés ensemble sur la piste, ont-elles indiqué dans leur message.

Le palmarès de Bailey compte aussi trois médailles d’argent au 4 x 100 m aux Jeux du Commonwealth en 1978, en 1982 et en 1986.

Sa marque canadienne de 10,98 s pour un 100 m a été établie en 1987, en Hongrie, et elle tient encore aujourd’hui. La même année, elle avait également décroché une médaille de bronze sur 60 m aux mondiaux en salle.

Elle détient aussi la marque canadienne au 200 m en salle en 23,32 s.

En plus des Jeux de Los Angeles, Bailey a également pris part à ceux de Séoul, en 1988. Elle a raté ceux de Moscou en raison du boycottage des pays de l’Ouest.

Elle a été intronisée au Temple de la renommée de l’athlétisme de l’Ontario en 2014.

Diplômée de la Faculté de droit de l’Université Queen's en 1996, Bailey a été reçue au Barreau de l’Ontario en 2003.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !