•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mike Hoffman heureux de s'amener à Montréal

Mike Hoffman pendant un match

Mike Hoffman

Photo : Getty Images / Harry How

La Presse canadienne

L'attaquant ontarien de 31 ans a loué la qualité de l'organisation montréalaise et du talent dans l'équipe.

Mike Hoffman s'est taillé un poste dans la LNH relativement tard, mais il soutient que cela a contribué à faire de lui un meilleur hockeyeur.

Dans quoi que ce soit où vous voulez réussir, ça prend beaucoup de dur travail et de détermination. Rien n'arrive facilement. J'ai toujours cru en moi. Il faut avoir une bonne attitude et rester fort mentalement. Toute expérience que vous traversez, vous voulez en retirer quelque chose qui va vous aider à avancer.

Une citation de :Mike Hoffman, nouvel attaquant du Canadien de Montréal

Après avoir joué pour trois clubs dans la LHJMQ, Hoffman a disputé trois saisons et une bonne partie d'une quatrième dans la Ligue américaine (LAH). C'est en 2014-2015 qu'il a commencé à s'illustrer avec Ottawa. Il avait amassé 27 buts et 21 passes.

Mercredi, le CH lui a accordé un contrat de 13,5 millions pour trois ans.

En 545 matchs dans la Ligue nationale, il compte 395 points, dont 189 buts. L'ailier gauche a passé la dernière saison avec les Blues, avec lesquels il a inscrit 17 filets et 19 aides. J'ai beaucoup aimé mon temps à St. Louis, mais je suis très content de ce changement dans ma carrière, a-t-il dit.

J'ai hâte de me joindre au Canadien. J'ai vraiment hâte de jouer au Centre Bell. L'ambiance, la ville, la passion des partisans, c'est ce que vous recherchez comme joueur.

Une citation de :Mike Hoffman

Du point de vue hockey, c'est une excellente équipe, avec de jeunes joueurs prometteurs, a-t-il ajouté. Je pense que le club va rester à ce niveau, alors la décision a été facile pour moi, a poursuivi celui qui est notamment réputé pour son brio en avantage numérique.

Je suis un joueur offensif. Je ne pense pas que le Canadien m'a fait cette offre pour me placer dans le quatrième trio, dit-il. Les attraits du club et de la ville ont pesé bien davantage que le rôle qu'on me confierait, a renchéri Hoffman, qui a suivi avec attention la route du Tricolore jusqu'à la finale de la Coupe Stanley.

J'ai regardé plusieurs matchs. Ils ont un groupe très talentueux à l'attaque, mais qui joue bien en défense aussi. Ce n'est pas facile de se rendre en finale. Le club compte aussi sur l'un des meilleurs gardiens du monde. Il y a beaucoup de positif ici.

Une citation de :Mike Hoffman

Ce parcours augure bien pour l'avenir, estime l'athlète de 1,83 m (6 pi) et 82,5 kg (182 lb).

C'est fabuleux que le club se soit rendu si loin dans les séries, a dit Hoffman. C'est de l'expérience précieuse, et ça va rendre tous les joueurs plus affamés. Je pense que l'avenir de l'organisation est prometteur.

Sur le plan personnel, il dit avoir veillé à offrir du jeu solide, ces dernières saisons.

La constance, c'est le nerf de la guerre. Les saisons sont longues, nous jouons beaucoup de hockey. Vous apprenez ce qu'il faut faire comme préparation pour être à votre mieux. C'est bénéfique pour soi-même, mais pour l'équipe aussi, a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !