•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'espoir Logan Mailloux renonce au repêchage après des accusations criminelles

Intérieur du vestiaire des Knights de London lors d'une conférence de presse.

Les Knights de London sont l'équipe de Logan Mailloux dans la Ligue de hockey de l'Ontario.

Photo : Twitter/London Knights

Radio-Canada

Logan Mailloux, classé 23e espoir nord-américain de la LNH, demande aux équipes de ne pas le sélectionner au repêchage amateur prévu vendredi et samedi, quelques jours après qu'il eut été révélé qu'il avait face à des accusations criminelles de nature sexuelle en Suède, où il jouait l'année dernière.

En novembre 2020, lorsqu'il portait les couleurs du SK Lejon, l'Ontarien a été au cœur d'une enquête après avoir partagé une photo de nature sexuelle d'une femme sans son consentement. La photo, qui montrait Mailloux et la femme en question dénudés et en plein acte sexuel, a également été prise sans le consentement de la femme.

À la suite de l'enquête, le hockeyeur a été reconnu coupable en décembre de photographie choquante constituant une invasion de la vie privée et de diffamation. Sa peine a constitué en deux amendes, ce qui constitue une conséquence équivalente à un verdict de culpabilité dans le système de justice suédois.

Mailloux jouait en Suède pendant que les activités de la Ligue junior de l'Ontario étaient à l'arrêt à cause de la pandémie de COVID-19.

Dans une déclaration sur Twitter mardi, il a annoncé renoncer au repêchage de 2021. Il estime ne pas avoir démontré assez de maturité pour mériter d'être sélectionné et souhaite utiliser la prochaine saison pour démontrer aux équipes un niveau adéquat de maturité et de caractère en vue du repêchage amateur de 2022.

Mailloux se rapportera aux Knights de London, dans la Ligue junior de l'Ontario, pour la saison 2021-2022.

Selon des informations obtenues par Athlétique la semaine dernière, au moins 11 équipes de la LNH avaient déjà fait le choix d'ignorer Logan Mailloux pour l'encan qui se tiendra virtuellement les 23 et 24 juillet.

C'est la deuxième année de suite où un espoir de la LNH est rattrapé par son comportement.

L'année dernière, Mitchell Miller, sélectionné 111e par les Coyotes de l'Arizona,ont renoncé à leurs droits sur Miller quelques semaines après l'avoir repêché. La décision était survenue après la publication, dans The Arizona Republic, que Miller avait fait preuve d'intimidation en 2016 auprès d'Isaiah Meyer-Crothers, un ancien camarade de classe noir qui souffre d'une forme de déficience intellectuelle.

Il avait été révélé que Miller et un ancien camarade de classe avaient forcé Meyer-Crothers à manger des bonbons qui se trouvaient dans un urinoir, en plus de lui avoir proféré des insultes raciales pendant des années.

Les Coyotes étaient au courant des accusations envers Mitchell Miller lorsqu'ils l'avaient repêché, mais avaient renoncé à leurs droits après que les accusations eurent été rendues publiques par The Arizona Republic.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !