•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Price, Drouin et Weber ne sont pas protégés par le CH pour le repêchage d'expansion

Le gardien de but est concentré pendant les hymnes nationaux.

Carey Price

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Les rumeurs sont confirmées, Carey Price a levé sa clause de non-mouvement en vue du repêchage d'expansion. La liste de protection du Canadien a été rendue publique dimanche, et le nom du gardien de but n’y figure pas. Ceux de Jonathan Drouin, Shea Weber, Paul Byron, Phillip Danault et Brett Kulak en sont aussi absents.

Ils pourraient être choisis par le Kraken de Seattle et quitter Montréal. La nouvelle organisation de la Ligue nationale de hockey (LNH) effectuera l'ensemble de ses sélections le 21 juillet.

Le Tricolore a choisi de protéger sept attaquants (Josh Anderson, Joel Armia, Jake Evans, Brendan Gallagher, Jesperi Kotkaniemi, Arturri Lehkonen et Tyler Toffoli), trois défenseurs (Ben Chiarot, Joel Edmundson et Jeff Petry), ainsi qu'un gardien de but (Jake Allen).

Il a préféré cette option plutôt que celle demandant la protection de huit patineurs, toutes positions confondues.

Outre Price, les attaquants Paul Byron et Jonathan Drouin ainsi que les défenseurs Shea Weber et Brett Kulak sont les joueurs encore sous contrat pour la prochaine saison qui n'ont pas été protégés par le Bleu-blanc-rouge.

Selon Sportsnet et TSN, Price et la haute direction auraient agi de la sorte afin que l'équipe montréalaise puisse protéger le portier Jake Allen, espérant par le fait même que le faramineux salaire annuel du no 31 refroidira les ardeurs du Kraken.

Price serait aux prises avec une blessure à un genou, avance TSN, qui pourrait nécessiter une opération. Le gardien devrait rencontrer un docteur à New York plus tard cette semaine, toujours selon les informations du réseau anglophone.

Le contrat de Price, qui célébrera son 34e anniversaire en août, compte pour 10,5 millions sur la masse salariale jusqu'à l'issue de la saison 2025-2026. Le pacte signé à l'été 2017 s'élève à 84 millions pour une durée de 8 ans.

Le no 31 a brillé devant son filet le printemps dernier dans le cadre des séries de la Coupe Stanley. Son brio a permis au Canadien d'atteindre la finale de la Coupe Stanley, une première en 28 ans. Il avait auparavant connu des difficultés pendant la campagne.

Repêché 5e au total en 2005, le Britanno-Colombien s'est amené avec le CH deux ans plus tard, après un court passage avec les Bulldogs de Hamilton. Il est rapidement devenu le visage de la franchise montréalaise.

Price a pris part à 707 matchs de saison et 92 de séries dans le circuit Bettman, remportant au passage les trophées Hart, Ted-Lindsay, Vézina et William-M.-Jennings en 2015. Il compte 360 victoires et 49 blanchissages sous l'uniforme tricolore.

Chaque équipe avait le choix de protéger 11 joueurs, selon la formule 7 attaquants, 3 défenseurs et 1 gardien, ou bien 9 joueurs, soit 8 patineurs et 1 portier. C'est la deuxième fois en quatre ans que la LNH tient un repêchage d'expansion, après l'entrée des Golden Knights de Vegas en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !