•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CF Montréal remporte un duel offensif au stade Saputo

Mason Toye serre le poing droit.

Mason Toye

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

La Presse canadienne

Deux fois plutôt qu'une, le CF Montréal a comblé un retard de deux buts, samedi, à son grand retour au stade Saputo, en route vers une victoire de 5-4 contre le FC Cincinnati.

Ahmed Hamdi a été le héros du match. Il a inscrit le but égalisateur à la 74e minute et celui de la victoire à la 87e. Mason Toye a pour sa part continué d'afficher son talent offensif avec ses cinquième et sixième réussites de la saison.

C'est le match le plus fou dans lequel j'ai été engagé, il n'y a aucun doute. Mais d'abord, les supporteurs ont été merveilleux. Ils étaient 5000, mais on en discutait tous dans le vestiaire tantôt, et ça sonnait comme 15 000 spectateurs au minimum. Je ne peux qu'imaginer devant un stade plein, ce sera électrique.

Une citation de :Mason Toye

Joaquin Torres a réussi l'autre but du CF Montréal, qui a enregistré une troisième victoire de suite et une première en quatre tentatives contre le FC Cincinnati.

Je l'avais dit auparavant, j'avais de la difficulté à le faire jouer plus souvent. C'était une question de système. Aujourd'hui, c'était le moment de le faire parce qu'on voulait tactiquement tenter quelque chose, et ça a fonctionné. Ça récompense le travail qu'il a fait à l'entraînement, a indiqué l'entraîneur-chef Wilfried Nancy au sujet de Torres.

Brenner a mené l'attaque des visiteurs avec deux buts, le premier d'entrée de jeu et le second dès la fin de la pause. Haris Medunjanin et Gustavo Valecilla ont aussi déjoué le gardien James Pantemis, dont c'était le premier match en MLS au stade Saputo.

Un déficit rapide

De la malchance et des maladresses ont placé le CF Montréal dans une position précaire avant même le premier quart d'heure de jeu. Ainsi, malgré une nette suprématie pendant la première période, il est rentré au vestiaire avec un retard d'un but.

Dès la deuxième minute, Torres a décoché un puissant tir qui a frappé de plein fouet la barre transversale.

Peu après, la formation de l'Ohio a ouvert la marque lorsque Medunjanin a exploité l'erreur de Victor Wanyama pour déjouer Pantemis, qui n'a pas réagi à la frappe passée à sa gauche.

À la 10e minute, c'était au tour de Mathieu Choinière de voir son tir aboutir sur le poteau, à la gauche de Kenneth Vermeer. Là encore, il a fallu quatre minutes au FC Cincinnati pour faire mal aux hommes de Nancy. Brenner a profité de la nonchalance de Pantemis devant son but pour lui enlever le ballon et le pousser dans un filet désert.

Toye a ramené les siens dans le match à mi-chemin de la première mi-temps en faisant dévier de la tête un centre de Lassi Lappalainen.

Torres a enchaîné à la 34e minute en sautant sur le retour d'un tir de Wanyama que Vermeer avait bloqué sans toutefois pleinement le maîtriser.

Vallecilla a redonné les devants à son équipe avant la mi-temps à la suite d'un coup franc d'Alvaro Barrea. Dès le retour sur le terrain, Brenner a logé le ballon dans un filet grand ouvert après une passe en retrait de Barreal.

Le CF Montréal a trouvé le moyen de revenir à la marque grâce au deuxième but de Toye, sur un tir de pénalité à la 72e minute, et au doublé de Hamdi.

On a commis des erreurs mentales qu'on ne peut pas faire. Contre des équipes plus talentueuses, le match aurait pu être terminé. C'est une leçon apprise, on prend les trois points, mais on ne peut pas faire ces erreurs, a reconnu Toye.

Des amateurs de soccer sont assis dans les gradins.

Le stade Saputo

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Le CF Montréal n'avait pas foulé son terrain dans le cadre d'un match depuis le 9 septembre 2020. La fermeture de la frontière américano-canadienne pour des raisons sanitaires a forcé l'équipe à disputer ses rencontres locales en Floride, ainsi qu'au New Jersey lors des 10 derniers mois.

Les protégés de Wilfried Nancy reprendront la route des États-Unis la semaine prochaine, avec un arrêt au domicile du New York City FC, mercredi, qui précédera une visite dans la demeure du Revolution de la Nouvelle-Angleterre, prévue le 25 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !