•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joueurs autonomes : pour tous les goûts, mais pas pour tous les portefeuilles

Montage de photos des joueurs en action

Tyson Barrie, Ryan Suter, Zach Parisé et Phillip Danault

Photo : Getty Images / Montage / Photos Getty

Radio-Canada

À la recherche d’un marqueur de 40 buts? D’un gardien partant? D’un défenseur capable de jouer 25 minutes par match? Il y aura de tout pour les directeurs généraux, mercredi, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes de la Ligue nationale de hockey (LNH). Mais attention, il faudra être prêt à débourser de bons montants.

Dès midi, les joueurs sans contrat seront libres de s’entendre avec n’importe laquelle des 32 équipes de la LNH.

Comme chaque année, et peut-être encore plus cet été, de gros noms seront disponibles. L’année dernière, Alex Pietrangelo avait profité de son autonomie complète pour se joindre aux Golden Knights de Vegas.

Il y a deux ans, Matt Duchene, Sergei Bobrovsky et Artemi Panarin avaient tous quitté Columbus vers d’autres cieux.

Cette saison, peut-être en raison de la conjoncture financière qui force certaines équipes à garder serrés les cordons de la bourse, un nombre impressionnant de joueurs jaugeront leur valeur sur le marché.

En voici un aperçu.

Les attaquants

Gabriel Landeskog devrait susciter l’intérêt de plusieurs équipes. Le Suédois n’a pas été capable de s’entendre pour l'instant avec la formation qui l’a repêché deuxième au total en 2011, l'Avalanche du Colorado.

Après avoir amassé 171 points à ses 181 derniers matchs ces trois dernières saisons, Landeskog a montré qu’il pouvait toujours produire à un bon rythme dans la LNH. Mais en faisant l’acquisition de ses services, une équipe miserait aussi sur une certaine valeur ajoutée grâce à ses qualités de meneur.

Landeskog porte le C sur son chandail depuis 2012. Il a guidé l’Avalanche à une participation aux séries éliminatoires lors des quatre dernières campagnes. Et contrairement à d’autres joueurs sur cette liste, sa production ne chute pas une fois arrivée en séries éliminatoires.

Il amorce une attaque en zone offensive.

Gabriel Landeskog

Photo : Getty Images / Ethan Miller

Tout indique que le centre du Canadien Phillip Danault testera également sa valeur sur le marché. S’il n’arrive pas à s’entendre avec le Tricolore, il pourrait rendre heureux un bon nombre de directeurs généraux.

Véritable as défensif, l’athlète de Victoriaville a fait étalage de ses aptitudes dans les séries face aux Maple Leafs et aux Golden Knights. Il a réduit au silence de gros canons offensifs comme Auston Matthews et Max Pacioretty.

Cependant, le salaire qu’il commandera ne suit pas sa production offensive. Il a été limité à 5 buts en 53 rencontres dans la dernière campagne.

Autres attaquants disponibles :

  • Alexander Ovechkin
  • Ryan Getzlaf
  • Tomas Tatar
  • Kyle Palmieri
  • Mike Hoffman
  • Blake Coleman
  • Jaden Schwartz
  • David Krejci
  • Zach Parisé
  • Nikita Gusev
  • Brandon Saad
  • Paul Stastny

Les défenseurs

Après avoir écoulé l’unique année à son contrat avec les Oilers, Tyson Barrie est déjà à la recherche d’un nouveau défi. Il a rempli avec brio son mandat à Edmonton, avec 48 points en 56 matchs, profitant au passage d’une abondance de temps de glace en avantage numérique aux côtés d'un dénommé Connor McDavid.

Même s’il y a encore des doutes qui persistent quant à son jeu défensif, Barrie peut s’avérer une excellente prise pour une équipe à la recherche d’un quart-arrière pour raviver un avantage numérique anémique.

L’arrière le plus convoité sera certainement Dougie Hamilton, qui devrait quitter la Caroline après y avoir passé les trois dernières saisons. En 2020, il avait terminé 7e au vote pour l’obtention du trophée Norris, remis au défenseur par excellence du circuit. À lui seul, il peut stabiliser une brigade défensive.

Il prend possession de la rondelle lors d'un match face aux Sharks.

Ryan Suter

Photo : Getty Images / Hannah Foslien

Un nouveau nom s’ajoute à la dernière minute à cette liste, celui de Ryan Suter. Il n’a pas été le sauveteur annoncé au Minnesota, et le directeur général du Wild a décidé de racheter son contrat afin de libérer de l’espace sur sa masse salariale.

Cela n’est pas un désaveu à son égard pour autant, car Suter demeure un défenseur très fiable, capable de répondre à toutes les missions qu’on veut bien encore lui confier à 36 ans.

Keith Yandle (Coyotes de l'Arizona) et Tony DeAngelo (Rangers de New York) ont subi le même sort que Suter. On a préféré les expulser de la formation, quitte à continuer de les payer pendant un certain nombre d'années. Ils sont maintenant libres de s'entendre avec n'importe quelle organisation.

Autres défenseurs disponibles :

  • Jason Demers
  • Jani Hakanpaa
  • Adam Larsson
  • Alec Martinez
  • David Savard

Les gardiens

Est-ce que Tuukka Rask souhaite encore jouer dans la LNH? Et si oui, est-ce que son avenir est à Boston? C’est de moins en moins certain.

Le Finlandais passera sous le bistouri cet été à cause d'une blessure à la hanche qui devrait lui faire manquer une bonne partie de la prochaine saison. Lorsqu'il est en santé, il est l'un des gardiens les plus fiables du circuit Bettman. S'il ne poursuit pas son engagement avec les Bruins, il pourrait rendre de fiers services à une équipe à la recherche d'un mentor devant le filet.

Il traque la rondelle des yeux afin de réaliser l'arrêt.

Philipp Grubauer

Photo : Getty Images / Ethan Miller

Malgré des statistiques resplendissantes, et une nomination pour le trophée Vézina remis au meilleur gardien, Philipp Grubauer est toujours sans contrat. Ses performances dans les séries éliminatoires ont peut-être refroidi les ardeurs de son patron Joe Sakic, de l’Avalanche, qui semble réticent à l’idée de lui confier à nouveau les rênes.

Il n'en demeure pas moins qu'aucun portier n'a accumulé plus de jeux blancs que lui l'an dernier, avec sept.

Au début du mois de juillet, le principal intéressé a exprimé son désir de s'entendre avec son patron sur un nouveau contrat. Mais est-ce que le sentiment est réciproque?

À suivre.

Autres gardiens disponibles :

  • Petr Mrazek
  • Frederik Andersen
Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !