•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Champion à Wimbledon, Djokovic égale le record masculin de 20 titres majeurs

Il tient le trophée.

Novak Djokovic

Photo : Getty Images / Julian Finney

Agence France-Presse

Novak Djokovic a remporté dimanche son sixième tournoi de Wimbledon en battant en finale l'Italien Matteo Berrettini (9e mondial), 6-7 (4/7), 6-4, 6-4 et 6-3. Il a ainsi égalé le record masculin de 20 titres majeurs déjà codétenu par Roger Federer et Rafael Nadal.

À 34 ans, le Serbe a remporté neuf fois les Internationaux d’Australie, deux fois Roland-Garros, six fois Wimbledon et trois fois les Internationaux des États-Unis.

Ayant gagné les trois premiers titres majeurs de l'année, il peut viser à Flushing Meadows en septembre le grand chelem doré, qui consiste à remporter les quatre tournois majeurs et la médaille d'or olympique la même année. Seule Steffi Graf a réussi cet exploit en 1988. Djokovic n'a toutefois pas confirmé sa présence aux Jeux de Tokyo.

Gagner Wimbledon a toujours été mon rêve d'enfant. À 7 ans, en Serbie, c'est ce trophée que j'imaginais fabriquer avec les matériaux que je trouvais. Alors tenir le vrai pour la sixième fois, c'est incroyable, a dit le no 1 mondial dans une joie tout en retenue.

Il a en outre remporté le tournoi pour la troisième fois d'affilée, ce que seuls Björn Borg (cinq fois de 1976 à 1980), Pete Sampras (trois fois de 1993 à 1995 puis quatre fois de 1997 à 2000) et Federer (cinq fois de 2003 à 2007) avaient réussi avant lui.

Djokovic savourait aussi pleinement son 20e titre majeur qui le met statistiquement au niveau de Federer et de Nadal.

Aucun de nous ne va s'arrêter là! Rafa et Roger sont des légendes. Ce sont les deux plus grands joueurs que j'ai affrontés et c'est grâce à eux que je suis là.

Une citation de :Novak Djokovic

Au début, j'ai perdu la plupart des matchs importants contre eux et il y a eu un tournant fin 2010. Depuis 2011, c'est une route incroyable qui s'ouvre devant moi, a-t-il ajouté.

Le défi Berrettini

Contre Berrettini, qui jouait à 25 ans sa première finale d'un tournoi du grand chelem, Djokovic a fait parler l'expérience et le sens tactique sur un court central rempli et hypnotisé par la qualité et l'intensité du duel (57 coups gagnants pour Berrettini, 31 pour Djokovic), prompt à saluer les exploits de part et d'autre et à soutenir les deux joueurs bruyamment.

Face au service et au coup droit redoutables de l'Italien, le meilleur retourneur du monde a pilonné le revers et a joué des balles moins consistantes sur le coup droit du Romain, provoquant par ces changements de rythme un nombre remarquable de fautes directes (au total 47 pour Berrettini, 21 pour Djokovic).

En commettant également des fautes directes peut-être attribuables à la nervosité, comme ce smash facile sur son service quand il était mené 5-2, Berrettini a été rapidement débordé dans la première manche.

Il a dû sauver une balle de manche au cours du très long huitième jeu qu'il a fini par remporter, obligeant Djokovic à servir pour la manche. Mais Berrettini a finalement brisé le service de son rival avec un magnifique coup de dépassement le long de la ligne.

Contre toute attente, il a poussé le Serbe au jeu décisif qu'il a remporté à la surprise générale avec un as.

Il serre le poing droit.

Matteo Berrettini

Photo : Getty Images / Julian Finney

La confiance retrouvée, Berrettini a alors livré un vrai combat à Djokovic, même si ce dernier a réussi un double bris dès le début de la deuxième manche.

Mené 5-2, Berrettini a profité d'une glissade de Djokovic pour s'offrir deux balles de bris et est parvenu à prendre le service de son adversaire avec sa deuxième balle, revenant à 5-3. Puis, il a encore sauvé deux balles de manche avec son service pour revenir à 5-4.

De nouveau au service pour la manche, le Serbe s'est donné trois occasions d'affilée (40-0). Une seule lui a suffi pour égaliser à une manche partout.

Il a rapidement pris le service de Berrettini dans la troisième manche pour mener 2-1 et a conservé son avantage jusqu'à la fin.

Dans la quatrième, les deux joueurs ont tenu leur service jusqu'à 3-3 quand Djokovic a sorti le grand jeu et a fait le bris décisif.

Berrettini a sauvé deux balles de match avec son service à 5-3, mais d'une ultime balle dans le filet, il a perdu le match.

Ils sont côte à côte sur le terrain avec leur trophée.

Novak Djokovic et Matteo Berrettini se sont livré une belle lutte en finale du tournoi de Wimbledon.

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !