•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ronnie Baker roi du 100 m à Monaco, Andre De Grasse 4e

Ronnie Baker et Andre De Grasse courent l'un à côté de l'autre.

Ronnie Baker (à gauche) et Andre De Grasse

Photo : Getty Images / CLEMENT MAHOUDEAU

Agence France-Presse

Ronnie Baker a remporté vendredi le 100 m à Diamond League de Monaco devant la plupart des têtes d'affiche de la distance, à deux semaines des Jeux olympiques.

L'athlète américain l'a emporté en 9,91 s. Il a devancé de 7 centièmes de seconde le Sud-Africain Akani Simbine (9,98), récent détenteur du record d'Afrique (9,84), et de 8 centièmes l'Italien Marcell Jacobs (9,99).

Le Canadien Andre De Grasse a conclu au 4e rang avec un chrono de 10 s.

Les deux autres représentants américains aux JO ont été discrets.

Trayvon Bromell, qui détient la meilleure performance mondiale de l'année (9,77), n'a fini que 5e en 10, 01 s et Fred Kerley (10,15 s) a pris le 6e rang.

Deux Canadiens sur le podium

Au saut en hauteur, le Canadien Django Lovett a terminé 2e avec un saut de 2,29 mètres. Le Russe Mikhail Akimenko a dominé avec un saut de 2,32 mètres.

Au 800 m, le Canadien Marco Arop a réalisé son meilleur temps en 1:43,26 et a pu monter sur la troisième marche du podium. C'est Nijel Amos du Botswana qui a gagné la course avec un temps de 1:42,91.

Au javelot, la Canadienne Elizabeth Gleadle a fini 5e avec un jet de 58,40 mètres.

Au 1500 m, la Kényane Faith Kipyegon a enregistré vendredi la quatrième performance de tous les temps en 3:51,07.

La championne olympique en titre a échoué à seulement une seconde du record du monde de l'Éthiopienne Genzebe Dibaba (3:50,07) établi le 17 juillet 2015 dans le même stade.

Elle en a profité pour battre la Néerlandaise Sifan Hassan, 2e en 3:53,60, championne du monde à Doha en 2019 et qui a l'ambition d'effectuer un triplé historique 1500, 5000 et 10 000 m aux Jeux olympiques de Tokyo.

Il n'y avait pas de Canadiennes dans cette épreuve.

Au 400 m haies, le Norvégien Karsten Warholm a logiquement survolé l'épreuve sans toutefois s'approcher de son record du monde battu le 2 juillet à Oslo (46,70 s).

Le double champion du monde disputait seulement son deuxième 400 m haies de la saison.

Il a gagné grâce à un chrono de 47,08s, un record de la rencontre de Monaco, devant le Brésilien Alison Dos Santos (47,51) et l'Estonien Rasmus Magi (48,83).

Aucun Canadien ne participait à ce 400 m haies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !