•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lightning élimine le Canadien et remporte la Coupe Stanley

Les joueurs et les dirigeants du Lightning de Tampa Bay posent avec la Coupe Stanley.

Le Lightning a signé une deuxième conquête de la Coupe Stanley d'affilée.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Radio-Canada

Le Lightning de Tampa Bay a mis fin au rêve du Canadien de Montréal avec un gain de 1-0 dans le cinquième match de la série finale. Il remporte ainsi la Coupe Stanley pour une deuxième année de suite.

Andrei Vasilevskiy n’a rien cédé aux attaquants du Tricolore. Il a réalisé un blanchissage grâce à 22 arrêts pour envoyer le CH en vacances, comme il l’avait fait avec les Islanders de New York en demi-finales.

L'imposant no 88 a reçu le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires. Il devient le premier gardien récompensé depuis Jonathan Quick en 2012.

Le Russe a récolté cinq blanchissages lors des séries éliminatoires. Il a été parfait chaque fois que son équipe a éliminé l'adversaire.

Le Canadien incapable de tempérer la tempête jusqu'à la fin

Le Bleu-blanc-rouge avait espoir de continuer sur son élan après sa victoire en prolongation dans le match no 4.

Ce sont néanmoins les hommes de Jon Cooper qui ont pris les choses en main dès la première période.

Sous les encouragements de la foule, la formation locale a dominé les premières minutes à tous les points de vue, sans toutefois réussir à marquer.

Le match en chiffres...

  • Tirs : 30 contre 22 en faveur de Tampa Bay
  • Mises en échec : 56 contre 48 en faveur de Tampa Bay
  • Mises au jeu : 52 % contre 48 % en faveur de Tampa Bay
  • Shea Weber : le joueur le plus utilisé par Montréal (24 min 23 s)
  • Victor Hedman : le joueur le plus utilisé par Tampa Bay (26 min 7 s)

Il a fallu attendre à la 14e minute du deuxième vingt pour assister au premier but du match inscrit par Ross Colton.

Le joueur de centre a fait dévier une passe parfaite de David Savard derrière Carey Price. Ryan McDonagh, qui a été repêché par le Tricolore en 2007, a également amassé une mention d'aide sur la séquence.

Ce but s'est avéré le filet victorieux. Savard n'était pas de l'équipe championne en 2019-2020. Il évoluait alors pour les Blue Jackets de Columbus.

Le défenseur natif de Saint-Hyacinthe a été acquis à la date limite des échanges. Il a été l'un des premiers joueurs à soulever le précieux trophée pour le traditionnel tour de patinoire des gagnants.

Le portier du Canadien a sinon été impeccable, repoussant plusieurs chances de qualité, particulièrement en début de troisième période.

Josh Anderson a ensuite obtenu l'une des plus belles chances du CH lorsqu'il a filé en échappée. Il a toutefois chuté en tentant de se défaire d'un adversaire et a heurté durement l'un des poteaux de la cage défendue par Vasilevskiy.

Anderson a retraité au vestiaire avant de regagner le banc des siens quelques instants plus tard.

Il tombe vers le filet après avoir décoché son tir.

Josh Anderson

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Dominique Ducharme avait retiré Price à la fin du match au profit d'un sixième attaquant, en vain. Le no 31 a terminé la rencontre avec 29 arrêts.

Le Lightning remporte le championnat de la Ligue nationale de hockey pour une deuxième année de suite. L'an dernier, l'équipe de la Floride avait battu les Stars de Dallas.

La troupe de Jon Cooper devient la première à remporter les grands honneurs deux années de suite dans la LNH depuis les Penguins de Pittsburgh en 2017.

Des partisans en liesse

À Tampa Bay, l'ambiance est à la fête.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Alex Killorn n'était pas de la partie du côté du Lightning. L'attaquant ratait ainsi une quatrième rencontre d'affilée en raison d'une blessure subie au premier match de la série. Il était toutefois sur la patinoire pour les célébrations, malgré une fracture du péroné.

Entre déception et fierté

Pour Montréal, la déception est grande. Le Tricolore avait déjoué les pronostics en atteignant la grande finale. L'organisation a congédié son entraîneur, en début de campagne, avant de parvenir à se qualifier in extremis pour le tournoi éliminatoire.

Le groupe a fait face à de l'adversité au cours des derniers mois, notamment en effaçant un retard de 1-3 face aux Maple Leafs pour remporter la série de premier tour.

Il a aussi éliminé les Golden Knights de Vegas sans son instructeur Dominique Ducharme, placé en isolement en raison d'un résultat positif à la COVID-19.

Je suis vraiment fier de l’équipe. Ça a pris beaucoup d’énergie et de temps pour trouver notre game, on l’a trouvé en séries, a déclaré Phillip Danault après le match. C’était pas assez à la fin. Je suis vraiment fier de l’équipe, de la façon qu’on a poussé tout le monde ensemble. On a accompli quelque chose de gros.

La gorge nouée par l'émotion, Brendan Gallagher s'est également présenté au micro après la défaite. Au début de l’année, en fixant nos objectifs, notre but était d’être ici. On s’attendait à être ici, a-t-il lancé. Peu importe ce que les gens pensaient de notre équipe. Notre but était d’être ici et de gagner cette série. Je sais qu’on a probablement surpris beaucoup de gens, mais c’était ça nos attentes.

On devrait être l'équipe qui célèbre en ce moment et c’est pourquoi ça fait si mal.

Une citation de :Brendan Gallagher

Dans la déception, l'attaquant de 29 ans retire quand même du positif en se tournant vers l'avenir. Dans chaque défaite en séries éliminatoires, je crois que j'ai appris quelque chose, a-t-il ajouté. On a beaucoup de jeunes qui seront des joueurs clés pour cette équipe à l'avenir.

Ils célèbrent le seul but du match le long de la bande.

Des joueurs du Lightning

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Aussi pénible que cette sensation puisse être en ce moment, c'est peut-être de ça que nous avions besoin pour un jour devenir une équipe championne, a-t-il admis. Peut-être que c'est le parcours que nous avions besoin. Mais ça fait mal. Peut-être que si on peut apprendre de cette expérience, on sera meilleur. Mais pour l'instant, ça fait mal.

Son gardien partageait le même sentiment. C’est incroyablement décevant, a lancé Price. Je suis juste déçu du résultat. Nous avons beaucoup de jeunes qui ont pris de l’expérience. C’est difficile de voir en avant actuellement.

Price se sent responsable

Il a également voulu prendre une partie du blâme. Questionné à savoir quel élément avait fait la différence dans cette série selon lui, il a braqué le projecteur sur ces performances. Je ne pense pas que j'ai suffisamment bien joué au début de la finale.

Son capitaine n'était pas du tout du même avis. Je ne pense pas ce soit le cas du tout pour être honnête, a dit Weber. Je crois que c’est nous qui n’avons pas été assez bons devant Carey. Il faut leur donner le crédit, ils forment toute une équipe. Ils sont ici pour une raison. Ils ont été meilleurs que nous en fin de compte.

La défense du Lightning aura limité le Canadien à huit buts au cours de cette finale. Le Lightning a quant à lui touché la cible 17 fois.

Nous avons démontré beaucoup de résilience. Nous avons grandi comme groupe. Nous devrons nous en servir de la bonne façon. Ce n'est pas avec cette sensation-là que nous voulons terminer la prochaine fois, a conclu pour sa part Dominique Ducharme.

Price et Vasilevskiy s'offrent une chaleureuse poignée de main.

Les deux gardiens ont livré une performante éclatante, lors du cinquième duel.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !