•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Positive au cannabis, la favorite du 100 m à Tokyo est suspendue un mois

La sprinteuse américaine Sha'Carri Richardson

La sprinteuse américaine Sha'Carri Richardson

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Radio-Canada

La sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson est suspendue un mois, après avoir échoué à un test de dépistage au cannabis. Elle pourrait rater les Jeux olympiques de Tokyo.

L'Agence antidopage américaine (USADA) a confirmé vendredi matin l'information rapportée la veille par Reuters.

Les règlements sont clairs, mais cela demeure une nouvelle crève-cœur à plusieurs points de vue, a déclaré le président de l'agence, Travis T. Tygart.

Sha'Carri Richardson, qui était la favorite pour le 100 m à Tokyo, a reçu un résultat positif pour le tétrahydrocannabinol (THC-COOH), qui se forme dans l'organisme après une consommation de cannabis.

Le cannabis est une substance interdite par l’Agence mondiale antidopage. L'échantillon a été récolté lors des essais olympiques américains, le 19 juin dernier.

L'USADA indique qu'un résultat positif à cette substance peut entraîner une suspension pouvant aller jusqu'à quatre ans. Cependant, il est possible de réduire la peine à trois mois si l'athlète prouve que la consommation n'a pas eu lieu dans un contexte sportif, et qu'elle n'était pas reliée à des préoccupations de performances.

Il est possible d'abaisser davantage la durée de la suspension si le fautif accepte de prendre part à un programme contre l'abus de substances interdites.

Richardson a accepté cette sanction. La jeune femme de 21 ans a évoqué un état émotionnel douloureux après avoir appris la mort de sa mère biologique pour justifier la prise de stupéfiant.

Cette situation est extrêmement décevante, et dévastatrice pour tout le monde en cause, a dit la Fédération américaine (USATF). La santé et le bien-être des athlètes continuent d'être une priorité de notre fédération, et nous travaillerons en compagnie de Sha'Carri pour nous assurer qu'elle à toutes les ressources à sa disposition pour faire face à ces défis psychologiques, maintenant et à l'avenir.

Nuage gris au-dessus de Tokyo

Les résultats enregistrés par Sha'Carri Richardson aux essais olympiques sont considérés comme invalides par la fédération.

Elle perd automatiquement la qualification olympique qu'elle avait obtenue, en remportant le 100 m en 10,86 s le 19 juin.

Sa suspension d'un mois, rétroactive à partir de la date du test, soit le 19 juin, la mènerait à un retour le 19 juillet au plus tard, quatre jours avant le début des Jeux olympiques.

Au-delà de la sanction d'un mois, l'admissibilité des athlètes à participer aux Jeux de Tokyo est déterminée en fonction des règlements de la fédération d'athlétisme et du Comité olympique et paralympique américain, a mentionné l'USADA.

L'USATF n'a pas précisé si Richardson pourrait se retrouver dans l'équipe du 4 x 100 m.

Une source a confié à Reuters que Jenna Prandini, qui a terminé 4e, a déjà été approchée pour représenter les États-Unis au 100 m à Tokyo.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !