•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jennifer Abel et Pamela Ware qualifiées pour Tokyo au 3 m individuel

Jennifer Abel

Jennifer Abel

Photo : Getty Images / Toru Hanai

Radio-Canada

Les plongeuses québécoises Jennifer Abel et Pamela Ware ont survolé la compétition au tremplin individuel de 3 m des essais canadiens, mercredi, à Toronto, pour assurer leur place à cette épreuve aux Jeux olympiques de Tokyo.

Ware a remporté la finale grâce à un pointage de 716,10. Abel a terminé tout juste derrière avec un score de 700,65.

Abel avait déjà obtenu sa qualification pour Tokyo au tremplin synchronisé de 3 m, avec Mélissa Citrini-Beaulieu.

Abel en sera à sa quatrième participation olympique. Aux Jeux de Rio, en 2016, elle avait enregistré des quatrièmes places aux épreuves individuelle et synchronisée. Elle plongeait alors en duo avec Pamela Ware. Abel compte une médaille olympique à son palmarès, celle de bronze obtenue en synchro avec Emilie Heymans à Londres en 2012.

Pour sa part, Ware participera à ses deuxièmes Jeux olympiques. Elle avait également obtenu une septième place à Rio, au 3 m individuel.

Sur la bonne voie

Après avoir dominé les qualifications mardi, Ware a encore une fois fait preuve de beaucoup d’aplomb. La Montréalaise de 28 ans a été un peu surprise elle-même de sa prestation.

Je me sentais tellement bien à l'entraînement et j’ai réussi à transposer ça à la compétition. Avec un peu plus de stress que ce à quoi je suis habituée, mais je pense que je me suis bien gérée. Je suis vraiment heureuse de la façon dont j’ai réussi à plonger ces deux derniers jours, a lancé Ware, qui rêve d’une médaille olympique.

Un rêve que partage Jennifer Abel. Je me sens bien, soulagée. Je peux maintenant dire que je vais participer à mes quatrièmes Jeux olympiques en individuel, a dit la Lavalloise de 29 ans. Ça va me prendre un peu de temps pour le réaliser. Je suis encore en mode compétition. Mais je suis très contente. Évidemment, j’aurai préféré ne pas rater mon deuxième plongeon en finale… Mais je suis vraiment meilleure qu’à la Coupe du monde donc je suis sur la bonne voie pour Tokyo.

Après le dernier plongeon, Abel et Ware se sont mutuellement félicitées et ont essuyé quelques larmes.

C’est sûr que c’est beaucoup d’émotions. Moi et Pam on s’est encore qualifiées ensemble en individuel. Depuis 2013, c’est elle et moi qui avons fait toutes les équipes, depuis la retraite d’Emilie. C’était important pour moi d’y aller avec elle et de passer à travers tout ça ensemble.

Une citation de :Jennifer Abel

Surprenant Fofana

Du côté masculin, une seule place était disponible au tremplin de 3 m individuel et la compétition était très ouverte entre les trois finalistes. Le tout s’est d’ailleurs joué avec le sixième et dernier plongeon.

C’est finalement le Montréalais Cédric Fofana qui l’a emporté avec un pointage de 782,55. Malgré la nervosité, le plongeur de 17 ans a réussi à s’accrocher au premier rang du début à la fin pour obtenir sa qualification olympique.

Le Montréalais François Imbeau-Dulac a conclu au deuxième rang avec une note cumulative de 819,90. Le plongeur de 30 ans tentait de se qualifier pour ses deuxièmes JO. Il avait terminé 13e à l’épreuve individuelle du 3 m aux Jeux de Londres, en 2012.

L’Albertain Thomas Ciprick a conservé ses chances jusqu’à la fin, mais un dernier plongeon raté lui a valu de conclure au troisième rang de cette finale avec une marque de 782,55.

Même si cet après-midi ce n’était pas la compétition que je voulais, de voir que je me suis quand même qualifié ça montre que j’ai ma place et je suis vraiment satisfait de ça, a dit Fofana, qui participera à ses premiers JO.

C’est un rêve de jeunesse. Depuis que j’ai commencé à plonger, je dis que je veux aller aux Olympiques et que je veux ma médaille. C’est vraiment un rêve qui se réalise. J’ai hâte de voir la tournure des événements.

Les essais nationaux se poursuivront jeudi avec les finales individuelles à la tour de 10 m.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !