•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Natation Artistique Canada : l’entraîneur-chef blanchi et de retour en poste

Un homme est assis sur le bord d'une piscine.

Gabor Szauder, entraîneur-chef de l'équipe canadienne de natation artistique

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’entraîneur-chef de l’équipe canadienne de natation artistique, Gabor Szauder, a pu réintégrer son poste lundi, à quelques semaines des Jeux olympiques de Tokyo. L’enquête disciplinaire qui le visait, lancée après des allégations d’abus, de négligence et de harcèlement, l’a blanchi et ne lui impose aucune sanction, a appris CBC dans un échange de courriels avec Jackie Buckingham, cheffe de la direction de Natation Artistique Canada (NAC).

Cette décision a fait l’objet d’un appel qui par la suite a été rejeté par un arbitre externe et indépendant de NAC.

Le comité disciplinaire qui s’est penché sur le cas de Gabor Szauder a tenu des audiences pendant six jours et a entendu 14 témoins, a tenu à préciser Jackie Buckingham à CBC.

Dans une demande de recours collectif lancée par cinq anciennes nageuses, Gabor Szauder, comme ses deux prédécesseures (Meng Chen et Leslie Sproule), est visé par des allégations d’abus, de négligence et de harcèlement. NAC a suspendu provisoirement Meng et Sproule pour ensuite lever leur sanction, parce qu’aucune des parties concernées n’a indiqué qu’elle était disposée à procéder à titre de plaignante dans le cadre d’une enquête de sport sécuritaire.

Szauder a toujours nié les allégations le visant dans la demande de recours collectif. La sécurité, la santé, le bien-être et la performance de mes athlètes ont toujours été des priorités pour moi, avait-il insisté en mars, quand il a pris un congé personnel de l’équipe nationale dans l’attente de la décision du comité disciplinaire.

L’entraîneur-chef a été suspendu temporairement d’octobre 2020 à janvier 2021, le temps qu’une firme externe fasse la lumière sur les allégations.

Le rapport de cette firme n’a pas fourni de preuves suffisantes attestant que l’environnement de travail au centre d’entraînement de Montréal n’était pas sécuritaire pour l’équipe nationale senior.

Gabor Szauder est l’entraîneur-chef du Canada depuis janvier 2019.

(Avec les informations de CBC)

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.