•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lightning gagne le premier match contre le Canadien

La foule applaudit le but de son équipe devant le gardien du Canadien.

Carey Price a accordé le premier but de la finale à Erik Cernak tôt en première période.

Photo : Getty Images / Mike Carlson

Radio-Canada
|

Le rendez-vous du Canadien de Montréal en finale de la Coupe Stanley contre le Lightning s'amorçait lundi à Tampa Bay.

Le Tricolore a été incapable de contenir la puissante attaque du Lightning, qui a gagné le premier match 5-1.

C'est Tampa Bay qui a frappé en premier. Erik Cernak a fait dévier une rondelle derrière Carey Price, du côté de la mitaine.

Le défenseur a appuyé l'attaquant en filant au centre à toute vitesse pour profiter d'une remise d'Ondrej Palat.

Il y avait alors moins de sept minutes d'écoulées au premier engagement.

Puis, en deuxième période, Yanni Gourde a doublé l'avance du club floridien. Le Québécois a fait dévier un tir de Blake Coleman, qui venait de récupérer une rondelle libre dans l'enclave.

Il lève les bras pour célébrer son but.

Yanni Gourde

Photo : Associated Press / Gerry Broome

Quelques minutes auparavant, Price avait privé le Lightning d'un but avec un superbe arrêt de la mitaine devant Steven Stamkos.

Le portier montréalais a toutefois réservé son plus bel arrêt à Tyler Johnson. Il a étendu la jambière pour bloquer une poussée qui paraissait irrésistible.

Il permettait ainsi à ses coéquipiers de rentrer au vestiaire avec un retard d'un seul but, car son défenseur Ben Chiarot a touché la cible quelques instants plus tard.

Le no 8 a décoché un tir puissant de la ligne bleue qui a trompé la vigilance d'Andrei Vasilevskiy alors que plusieurs joueurs lui bloquaient la vue. Il s'agissait du premier but de Chiarot dans les séries éliminatoires.

Le Lightning a toutefois repris son avance de deux buts dès la reprise des hostilités en troisième période.

Il se dirige vers ses coéquipiers.

Nikita Kucherov

Photo : Getty Images / Mike Carlson

Nikita Kucherov a envoyé une rondelle devant le filet, mais celle-ci a bondi sur le gant de Chiarot qui tentait de dégager son territoire. Sans le vouloir, le défenseur a expédié le disque derrière son propre gardien.

Kucherov, dont l'état de santé était incertain avant le début de la série, a ensuite rassuré ses partisans avec son deuxième but

Après une mise au jeu perdue par Nick Suzuki, le Russe a décoché un tir parfait pour faire bouger les cordages.

Stamkos a enfoncé le dernier clou avec un tir sur réception en avantage numérique pour porter la marque à 5-1.

Pas un match à sens unique, selon Jeff Petry

Le CH a lancé seulement 19 fois sur Vasilevskiy , tandis que le Lightning a défié Price à 27 reprises.

Nous devrons mieux gérer la rondelle, particulièrement à la ligne bleue en zone offensive. On a subi quelques revirements et surtout contre leurs deux premiers trios, nous ne pouvons pas nous permettre ça. Ils vont contre-attaquer rapidement et nous faire payer, a affirmé l'entraîneur-chef Luke Richardson

Malgré cet écart, et en dépit du pointage qui favorise largement l'adversaire, les joueurs montréalais estiment qu'ils ont surtout été malchanceux, lors de ce premier duel.

Il faut dire que le troisième but du Lightning, celui qui a redonné une priorité de deux buts aux locaux, a fait très mal aux hommes de Luke Richardson. Et ce but aurait pu être évité, si Chiarot n'avait pas jonglé avec le disque devant son gardien.

Évidemment, on savait qu’ils auraient un bon départ dans le match no 1, dans leur aréna, a déclaré Chiarot. On savait qu’ils sortiraient en force. Quand on s’est installé dans le match, en deuxième période, notre jeu était meilleur. Quelques rebonds n’ont pas été en notre faveur ce soir.

Il reçoit des félicitations de ses coéquipiers au banc des siens.

Ben Chiarot

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Pour son partenaire en défense, Jeff Petry, l'équipe n'a pas su profiter de ses occasions. Nous avons eu des chances quand le match était plus serré et on n’a pas capitalisé et ça a transformé le match, a-t-il indiqué. Quand ils ont marqué leurs troisième et quatrième buts, nous avons tenté de forcer les choses. Mais c’est une équipe qui se nourrit des revirements. Quand tu forces les choses, c’est ce qui se produit. Mais je ne crois absolument pas que c’était une raclée.

« Je crois que nous pouvons faire mieux et que nous allons rebondir au deuxième match. »

— Une citation de  Jeff Petry

De son côté, Josh Anderson croit que lui et ses coéquipiers peuvent s'inspirer de leur expérience lors de leur série précédente, face aux Golden Knights. Le Canadien avait alors perdu le premier match avant de revenir en force.

Nous sommes en finale et il y a beaucoup de confiance dans notre vestiaire. On va retirer le positif de ce match. On va s’ajuster et entreprendre le match numéro 2 comme un match que nous devons absolument gagner, a-t-il mentionné. On veut en voler une sur la route et retourner à la maison avec une égalité de 1-1.

Armia à Tampa Bay, mais pas sur la patinoire

Joel Armia, qui a dû se soumettre au protocole COVID-19 de la LNH dimanche, a été laissé de côté pour ce premier affrontement.

L'attaquant n'a pas accompagné ses coéquipiers à bord du vol vers les États-Unis, mais il a été en mesure de se rendre à Tampa Bay en jet privé, après avoir reçu le feu vert de la ligue.

Le Finlandais est arrivé à temps pour la séance d'échauffement, mais il n'a pas participé à la rencontre.

Statistiques des joueurs du Canadien en finale de la Coupe Stanley : 

  • Corey Perry : 5 buts, 4 passes (9 points) en 11 matchs
  • Eric Staal : 2 buts, 6 passes (8 points) en 7 matchs
  • Tyler Toffoli : 0 but, 1 passe (1 point) en 5 matchs
  • Joel Edmundson : 0 point en 5 matchs
  • Jake Allen : 1 défaite (en relève)

Luke Richardson, qui dirige le Tricolore pendant l'isolement de l'entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme, a décidé d'intégrer Jake Evans dans la formation.

Evans prenait la place d'Armia, aux côtés d'Eric Staal et deCorey Perry.

Le deuxième match sera présenté mercredi, à Tampa Bay, dès 20 h (HAE).

Le Lightning a défendu son titre de champion devant 16 300 spectateurs à l'Amalie Arena.

L'organisation a annoncé lundi qu'elle augmentait le nombre maximal de spectateurs admis dans l'amphithéâtre.

Au tour précédent, un maximum de 14 800 partisans a pu assister à la victoire des leurs sur les Islanders de New York.

Nous sommes contents d'avoir l'occasion de partager cette expérience avec nos partisans et notre communauté, a dit l'attaquant du Lightning Blake Coleman, lundi matin.

Du côté de Montréal, il a été annoncé que le deuxième match serait présenté au Centre Bell devant 3500 amateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !