•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de René Robert de la légendaire « French Connection »

L'attaquant des Sabres, sans casque, tente de s'emparer de la rondelle le long de la bande devant un joueur du Canadien de Montréal en 1977.

René Robert

Photo : Associated Press

La Presse canadienne

René Robert a rendu l'âme à 72 ans en Floride, ont fait savoir les Sabres de Buffalo, avec qui il a connu de légendaires saisons dans les années 1970.

Les Sabres de Buffalo sont profondément attristés d'annoncer le décès du légendaire René Robert, a écrit l'équipe sur Twitter mardi soir.

René a été exceptionnel comme joueur, coéquipier et individu. Il aimait vraiment les Sabres. Ses exploits sur la glace comme membre de la "French Connection" parlent d'eux-mêmes, mais il a eu un impact dans la communauté bien longtemps après sa carrière.

Nos pensées vont à sa famille et à ses amis dans cette période difficile.

Les Sabres lui ont aussi rendu un hommage vidéo sur le réseau social.

Vendredi, s'appuyant sur trois sources, l'Associated Press rapportait que l'ancien hockeyeur était hospitalisé en Floride, à la suite d'une crise cardiaque.

Acquis par les Sabres dans un échange qui a envoyé Eddie Shack à Pittsburgh en 1972, Robert a fait partie d'un des trios les plus productifs de l'histoire de la LNH.

Il a joué à l'aile droite aux côtés du centre Richard Martin et de Gilbert Perreault, un membre du Temple de la renommée.

L'origine québécoise du trio a mené à leur surnom.

En plus de sept saisons avec Buffalo, Robert a inscrit 40 buts en deux occasions, atteignant le cap des 100 points en 1974-1975.

Il a été échangé aux Rockies du Colorado en 1979 et a terminé sa carrière avec Toronto en 1981-1982.

En 524 matchs avec Buffalo, il a amassé 552 points, dont 222 buts.

Natif de Trois-Rivières, il a totalisé 284 buts et 418 passes en 744 matchs dans la LNH.

Robert est retourné vivre à Buffalo après sa retraite et s'est impliqué auprès de plusieurs organisations caritatives.

En 2009, il a fait utiliser des morceaux du Memorial Auditorium pour son entrée de garage, après la démolition de l'aréna.

En 2012, les Sabres ont salué la French Connection en érigeant une statue des trois joueurs sur une place, près du KeyBank Center.

Leurs numéros ont été retirés et leurs bannières sont voisines dans les hauteurs de l'aréna.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !