•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Angleterre s'assure de la première place de son groupe, la Croatie passe en huitièmes

Vêtu de l'uniforme blanc de l'Angleterre, il lève la main et s'apprête à sprinter vers le coin du terrain pour célébrer son but, tandis qu'en arrière-plan, deux joueurs tchèques sont dépités.

Raheem Sterling

Photo : Getty Images / Laurence Griffiths

Agence France-Presse

En battant les Tchèques 1-0, grâce à un but rapide de Raheem Sterling, l'Angleterre s'est octroyée mardi la première place du groupe D à l'Euro et le huitième de finale à Wembley qui l'accompagne.

Au prochain tour, les Three Lions affronteront dans une semaine le 2e du groupe F, la France, l'Allemagne ou le Portugal.

Quant aux Tchèques, finalement 3e derrière la Croatie, victorieuse 3-1 en Écosse, devront encore attendre pour connaître leurs adversaires.

Outre l'avantage du terrain, l'Angleterre pourra disposer pour les huitièmes de Mason Mount et de Ben Chilwell, ses deux joueurs mis à l'isolement après avoir été établis comme des cas contacts de l'Écossais Billy Gilmour, déclaré positif à la COVID lundi.

Les trois joueurs, coéquipiers à Chelsea, s'étaient longuement entretenus après le match nul de 0-0 vendredi.

Pour le reste, le potentiel réel de cette équipe anglaise et ses chances d'aller loin restent un mystère, même s'il y a eu du progrès en première période.

Les diverses absences, les retours de blessures et la gestion des risques de suspension – pour Phil Foden qui avait pris un carton jaune contre la Croatie –, avaient amené Gareth Southgate à apporter un peu de sang neuf.

Il a ainsi enfin pu titulariser Harry Maguire dans l'axe central aux côtés de John Stones.

Blessé à une cheville avec Manchester United à la fin de la saison de la Premier League, le Red Devil n'avait pas encore pu participer à un match.

Il a rappelé à tout le monde en quoi il reste indispensable, apportant son autorité sur le terrain, mais aussi sa qualité de passe à l'image de cette ouverture magistrale du milieu de terrain et à ras de terre pour trouver Harry Kane dans la surface, dont l'intérieur du pied a été détourné par Tomas Vaclik (26e).

Southgate avait aussi décidé de lancer dès le coup d'envoi le meneur de jeu d'Aston Villa, Jack Grealish, que l'opinion publique et les commentateurs lui réclamaient à cor et à cri, et le joueur d'Arsenal Bukayo Saka, buteur en match de préparation contre l'Autriche (1-0).

Les deux joueurs ont réalisé une très belle prestation et montré qu'ils sont des options solides en attaque.

Grealish a notamment été à l'origine directe du but, en remportant son un contre un face à Vladimir Coufal, avant de déposer un amour de centre piqué sur la tête de Sterling, au deuxième poteau (1-0, 12e).

Il s'agissait du deuxième but dans la compétition de l'Angleterre et aussi du deuxième du Citizen toujours redoutable en sélection, puisqu'il en est à 14 buts et 6 passes décisives à ses 19 dernières sélections.

Sterling avait déjà failli trouver le chemin des filets très tôt dans la partie, devançant Vaclik après une ouverture de Luke Shaw sur la gauche, mais son pointu lobé est allé s'écraser sur le poteau (2e).

Autre motif de satisfaction pour Southgate, le retour du joueur de Liverpool Jordan Henderson qui a disputé la seconde période dans l'axe du milieu aux côtés de Kalvin Phillips.

Le sélectionneur anglais pourra aussi se féliciter de la belle solidité défensive affichée par ses hommes qui n'ont pas pris de but lors de ce premier tour.

Jordan Pickford s'est même illustré par une fort belle parade pour empêcher une frappe lointaine de Tomas Holes de filer dans sa lucarne (28e).

Avec deux victoires de 1-0 contre les Croates et les Tchèques, entrecoupées d'un nul vierge et insipide contre l'Écosse, les Three Lions doivent encore montrer les dents.

La Croatie avance grâce à Modric

La Croatie avait trop de talent pour passer à la trappe. Sous la menace d'une sortie prématurée dans le groupe D, l'équipe au damier s'en est remise à son Ballon d'or de 2018 Luka Modric pour renverser l'Écosse 3-1 à Glasgow et se qualifier pour les huitièmes de finale.

À la pause, le pointage était de 1-1 et tout le monde, Croates comme Écossais, était éliminé. Alors Modric a pris les choses en main. Il a d'abord marqué à la 62e d'une extraordinaire frappe de l'extérieur du droit en pleine lucarne, et la Croatie était qualifiée.

Puis 15 minutes plus tard, il a déposé un coup de pied de coin parfait sur la tête de Perisic, un autre des héros du Mondial de 2018, et la Croatie était 2e de son groupe derrière l'Angleterre.

Avec ce succès, les Croates se relancent et retrouvent un peu de confiance, que leur début d'Euro n'avait pas pu leur offrir, entre un point péniblement arraché contre les Tchèques (1-1) et une défaite sans aucune saveur contre les Anglais (1-0).

Ils joueront leur prochain match lundi à Copenhague, contre le deuxième du groupe E, soit la Suède, la Slovaquie, l'Espagne ou la Pologne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !