•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada passe en demi-finales du Championnat mondial de parahockey

Il surveille de près un attaquant tchèque.

Le Québécois Antoine Lehoux (no 28)

Photo : Gracieuseté de Hockey Canada

Sportcom

L’équipe canadienne de para-hockey demeure invaincue au Championnat du monde, à Ostrava, en République tchèque. Mardi, elle a écrasé l'équipe locale 10-0 et pour assurer sa place dans le carré d'as.

Les Canadiens avaient déjà affronté les Tchèques dans deux matchs préparatoires et avaient gagné 14-1 et 9-0.

Pour un deuxième affrontement de suite, le capitaine Tyler McGregor a réussi un tour du chapeau. Le Québécois Antoine Lehoux a également trouvé le fond du filet pour la première fois du tournoi après avoir reçu une passe d’Anton Jacobs-Webb en deuxième période.

Quelques minutes plus tard, Jacobs-Webb a inscrit le premier but de sa carrière en Championnat du monde pour porter la marque à 7-0. Trois buts de ses coéquipiers s’ajouteront avant la fin du temps réglementaire.

Les para-hockeyeurs canadiens ont bombardé le gardien Michal Vapenka de 27 lancers. Le gardien de but québécois Dominic Larocque n’a pas pris part à la rencontre. Adam Kingsmill était devant le filet du Canada et a stoppé les quatre tirs dirigés vers lui.

Ç’a été une partie amusante aujourd’hui (mardi) et une belle occasion pour travailler notre jeu offensif et notre système, a mentionné Anton Jacobs-Webb par voie de communiqué.

C’était bien de bâtir sur notre attaque et de voir notre troisième trio produire et participer au pointage. Nous avons pu essayer de nouvelles combinaisons avec nos trios, et je pense que nous devenons tous plus à l’aise avec tout le monde au fur et à mesure que le tournoi avance, a-t-il ajouté.

La prochaine rencontre de l’équipe nationale aura lieu vendredi. Son adversaire reste toutefois à déterminer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !