•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Athlétisme : le Russe Shubenkov blanchi par l'antidopage à un mois des JO

Il franchit une haie.

Le Russe Sergey Shubenkov pendant une course de 110 m haies

Photo : Getty Images / KIRILL KUDRYAVTSEV

Agence France-Presse

Le Russe Sergey Shubenkov, multiple médaillé mondial sur 110 m haies, a été blanchi à un mois des JO de Tokyo après un résultat positif à un diurétique, a annoncé mardi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Le champion du monde de 2015 avait été déclaré positif à l'acétazolamide, un agent masquant, en décembre 2020. Sans suspendre provisoirement l'athlète, l'AIU avait ouvert une enquête puis présenté son cas au tribunal disciplinaire, qui l'a blanchi.

Le tribunal a été convaincu par l'explication de Shubenkov d'une ingestion non intentionnelle de la substance.

Mon fils de 3 mois s'était vu prescrire un médicament de la liste des produits interdits par l'AMA (Agence mondiale antidopage). Un enfant de cet âge ne peut pas avaler, donc nous avons dû préparer les pilules d'une certaine façon. Ce qui a laissé de minuscules traces de poudre du traitement dans ma cuisine qui ont engendré ce test positif, a dit le Russe sur son compte Instagram mardi.

À un mois des Jeux olympiques (23 juillet-8 août), la décision ouvre les portes de Tokyo à l'athlète de 30 ans, aussi vice-champion du monde en 2017 et en 2019 et médaillé de bronze mondial en 2013.

Il reste un obstacle : Shubenkov ne figure pas encore sur la liste des athlètes russes pouvant concourir à l'international sous bannière neutre, leur fédération étant toujours suspendue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !