•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La délégation ougandaise placée en quarantaine au Japon après un cas positif à la COVID-19

Ils déploient deux drapeaux de leur pays.

Des membres de l'équipe ougandaise, à leur arrivée à l'hôtel, à Osaka

Photo : jiji press/afp via getty images / STR

Agence France-Presse

La délégation ougandaise, arrivée samedi au Japon pour les Jeux olympiques, a été placée en quarantaine après un cas positif à la COVID-19, ont annoncé les autorités locales mardi.

Les huit membres de l'équipe ougandaise, qui accompagnaient l'entraîneur malade à sa descente d'avion samedi à l'aéroport de Tokyo, ont été déclarés cas contacts et seront placés en quarantaine jusqu'au 3 juillet, ont-elles indiqué à l'AFP.

Samedi, les membres négatifs de l'équipe avaient été autorisés à se rendre dans leur camp d'entraînement à Izumisano, près d'Osaka, tandis que leur entraîneur avait été isolé.

Mais nos responsables médicaux locaux ont interrogé les huit membres et ont déterminé qu'ils étaient cas contacts de la personne positive, a expliqué à l'AFP un responsable de la ville d'Izumisano.

Nous leur demandons maintenant de rester dans leur hôtel jusqu'au 3 juillet, a-t-il ajouté, précisant que la ville allait étudier la possibilité de leur permettre de s'entraîner en extérieur aux abords de l'hôtel.

Il s'agit du premier cas positif concernant un participant aux JO. L'équipe australienne de softball a été la première délégation étrangère olympique à arriver au Japon, le 1er juin dernier.

La chaîne de télévision publique japonaise NHK avait indiqué samedi que tous les membres de l'équipe ougandaise avaient été vaccinés et avaient reçu des résultats négatifs en Ouganda avant leur départ pour le Japon.

L'équipe devait atterrir au Japon le 16 juin, mais son vol avait été annulé après une recrudescence des cas de COVID-19 dans son pays, selon des médias locaux.

Les organisateurs ont actualisé la semaine dernière leurs règles anticoronavirus qui, disent-ils, devraient permettre la tenue de Jeux olympiques en toute sécurité même si la pandémie n'est pas encore maîtrisée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !