•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

NCAA : la Cour suprême ouvre une porte pour élargir la rétribution des athlètes

Le logo de la NCAA sur un mur

Le logo de la NCAA

Photo : Getty Images / Christian Petersen

Associated Press

La Cour suprême américaine a rendu lundi un jugement qui pourrait changer le sport universitaire en ce qui concerne la rétribution des étudiants-athlètes.

Le plus haut tribunal du pays a statué que les limites qu’impose la NCAA quant aux avantages accordés aux sportifs de division 1 en football et en basketball ne peuvent être appliquées.

Le système interdit actuellement aux universités de payer leurs athlètes. Les bourses qu’elles peuvent leur accorder ne peuvent dépasser ce qui leur en coûte pour acquitter leurs droits de scolarité. La NCAA a toujours défendu ces règles et les juge nécessaires pour conserver la nature amateur du sport universitaire.

Un groupe d’anciens étudiants-athlètes, dont l’ancien footballeur de l’Université West Virginia Shawne Alston, arguait que les règles de la NCAA sont injustes et violent la loi antitrust, laquelle assure la compétition.

Le jugement de la Cour suprême ne se prononce pas sur la possibilité pour les athlètes-étudiants de recevoir un salaire. Il offre un cadre aux institutions désireuses d’élargir les avantages reliés à l’éducation pour y inclure, par exemple, des ordinateurs, du mentorat, des études à l’étranger ou des stages.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !