•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La judoka Priscilla Gagné se blesse, mais garde toujours Tokyo en tête

Priscilla Gagné pose pour la photo en judogi.

Priscilla Gagné

Photo : Judo Canada

Radio-Canada

Priscilla Gagné participait samedi au Grand Prix de Warwick, en Grande-Bretagne, chez les moins de 52 kg. Elle s’est classée 5e après avoir déclaré forfait en fin de journée.

C'était sa première compétition en plus d'un an.

Je voulais mesurer où j’en étais avec les restrictions liées à la pandémie et au centre d’entraînement, a expliqué la médaillée des Jeux parapanaméricains en 2019.

J’étais vraiment contente de venir ici. Et même si je ne suis pas au sommet de ma forme, je sais où j’en suis maintenant. Et je vois tout le travail que je dois faire pour revenir au niveau que j’avais avant la COVID-19.

Gagné a perdu son premier affrontement face à la Brésilienne Karla Cardoso.

C’est durant ce combat qu’elle s’est blessée à une épaule, mais elle a tout de même été en mesure de remporter son combat de repêchage contre l’Américaine Cynthia Paige Simon.

Elle n’a eu besoin que de 14 secondes pour projeter son adversaire au sol et gagner par ippon.

Avant d'affronter la quadruple médaillée paralympique Ramona Brussig pour une place sur le podium, la Canadienne a été évaluée par une thérapeute et par son entraîneur Andrzej Sadej. Ils ont convenu qu’il était préférable de mettre fin à son parcours et de ne pas combattre, par prévention.

Même si je voulais vraiment affronter ma bonne amie d’Allemagne, mon entraîneur m’a rappelé qu’il ne s’agit pas du tournoi qui compte réellement. Si j’avais aggravé ma blessure, ça aurait été compliqué de m’entraîner pour les Jeux paralympiques de Tokyo, a admis Priscilla Gagné.

Sa compatriote Michelle Jorgensen a fini 5e chez les moins de 70 kg à sa deuxième compétition internationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !