•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les réservistes italiens vainquent les Gallois à l'Euro

Le joueur de soccer serre les poings après son but.

Matteo Pessina

Photo : Getty Images / Claudio Villa

La Presse canadienne

Roberto Mancini répète depuis des semaines que les 26 membres de son équipe sont des partants. Et après avoir gagné 1-0 contre le pays de Galles dimanche, à Rome, en dépit des huit changements apportés à son onze partant au Championnat européen de soccer, force est d'admettre qu'il a raison.

Il faut que l'identité de l'équipe demeure la même, peu importe qu'il y ait trois ou quatre changements. Ils savent tous ce qu'ils ont à faire, et l'objectif demeure le même, a dit Mancini.

Ils ont tous démontré aujourd'hui (dimanche) qu'ils ont leur place dans le onze partant, a poursuivi l'entraîneur-chef de la Squadra azzurra. Nous n'avions pas à l'emporter, mais nous nous sommes battus pour gagner, ce qui en dit long (sur notre équipe).

Cette victoire a porté à 30 la série de matchs internationaux de l'Italie sans défaite, égalant ainsi un record d'équipe.

Matteo Pessina a ouvert la marque en fin de première période en redirigeant habilement un coup franc de Marco Verratti.

Le défenseur gallois Ethan Ampadu a été expulsé 10 minutes après la pause pour avoir cramponné Federico Bernardeschi.

L'Italie, qui a gagné ses deux premiers matchs 3-0, a terminé au sommet du groupe A avec neuf points. Le pays de Galles a suivi en deuxième place avec quatre points et s'est qualifié pour les huitièmes de finale. Les Gallois avaient atteint le carré d'as du tournoi en 2016.

L'Italie, qui tente d'obtenir un deuxième titre européen, affrontera samedi prochain le pays qui terminera au 2e rang du groupe C, au stade Wembley de Londres. Le pays de Galles croisera le fer avec celui au deuxième échelon du groupe B, à Amsterdam.

La Suisse dans l'espoir

Dans l'autre match à l'affiche dimanche, la Suisse s'est accrochée, tandis que la Turquie a encore une fois trébuché.

Xherdan Shaqiri a réussi un doublé dans la victoire de 3-1, augmentant ainsi les chances de la Suisse d'accéder aux huitièmes de finale.

L'attaquant Steven Zuber a récolté une mention d'aide sur chacun des trois buts des siens. Haris Seferovic a ouvert la marque du côté helvète.

Irfan Can Kahveci a riposté pour les Turcs, leur offrant du même coup leur seul but du tournoi.

Nous avons bien réagi après la défaite contre l'Italie, a dit Shaqiri, en référence au revers cinglant de 3-0 à Rome mercredi. Nous avons joué en bloc, et ç'a été essentiel aujourd'hui contre cette équipe. Nous savons que si nous jouions à la hauteur de notre talent, alors nous allions créer de nombreuses chances de marquer contre cette équipe et c'est ce qui s'est produit.

La Suisse conclut 3e du groupe A et devrait faire partie des quatre meilleures équipes de troisième place. Elle devra patienter jusqu'à la fin de la phase de groupe afin de savoir si elle poursuivra sa route ou non.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !