•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La FIFA sanctionne l'équipe du Mexique en raison de chants homophobes

Une vue sur le bâtiment

Les bureaux de la Fédération mexicaine de soccer. Le Mexique est, avec le Canada et les États-Unis, l'un des trois pays organisateurs de la Coupe du monde de 2026.

Photo : AFP / MARIO VAZQUEZ

Radio-Canada

L'équipe nationale du Mexique jouera ses deux prochains matchs à domicile à huis clos en raison des chants homophobes de ses partisans, a annoncé la Fédération internationale de football association (FIFA) vendredi.

Quant à elle, la Fédération mexicaine de soccer devra payer une amende de 65 000 $ US.

Au cours de deux matchs contre les États-Unis et la République dominicaine, lors du tournoi de qualifications pour les Jeux olympiques de Tokyo en mars, plusieurs chants homophobes ont retenti dans le stade de Guadalajara.

Les chants, dirigés vers les gardiens adverses, ont été entendus jusqu'au bureau de la commission de discipline de la FIFA, qui a décidé de punir la Fédération de soccer mexicaine pour son incapacité à stopper la situation.

En conséquence, la FIFA impose au Mexique de jouer ses deux prochains matchs de qualification à la Coupe du monde de 2022 à huis clos.

Il s'agit des rencontres, prévues en septembre et octobre, contre la Jamaïque et le Canada.

La FIFA a aussi annoncé enquêter sur des chants homophobes semblables entendus lors d'un match amical entre le Mexique et l'Islande, le 29 mai dernier, à Arlington au Texas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !