•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Verstappen en pole position en France, Hamilton plus serein

Max Verstappen, casqué, lève le bras gauche.

Max Verstappen salue la foule après avoir obtenu la pole positon.

Photo : Getty Images / Rudy Carezzevoli

Radio-Canada

Max Verstappen a obtenu la pole position samedi, mais Lewis Hamilton est bien revenu au chrono. Il partira de la première ligne de la grille aux côtés du Néerlandais. Gros duel à prévoir dans ce Grand Prix de France.

Le Britannique était parti de la position de tête lors des deux éditions précédentes en 2018 et 2019. Il avait gagné chaque fois.

Verstappen été le seul à descendre dans les 89 secondes au tour, avec un chrono imbattable de 1 min 29 s 990/1000.

Jusqu'à maintenant, le week-end se passe bien, a-t-il dit. La voiture se comporte mieux depuis la deuxième séance d'essais libres (FP2).

Allons chercher les 25 points de la victoire qu'on a perdus à Bakou, a-t-il ajouté, comme un avertissement à son rival au championnat.

De face, Max Verstappen dans sa monoplace Red Bull tourne à droite sur le circuit Paul-Ricard.

Max Verstappen sur le circuit Paul-Ricard en France

Photo : Getty Images / Rudy Carezzevoli

On sentait Lewis Hamilton beaucoup plus serein après la séance de qualification. Il a poussé Verstappen dans ses derniers retranchements, l'obligeant à faire un dernier tour parfait.

Le dernier tour du Britannique aurait pu lui donner la pole si le Néerlandais n'avait pas réussi le sien. Hamilton est allé chercher quatre dixièmes de seconde dans la dernière partie de la séance.

La voiture est contente, elle est beaucoup plus à l'aise, a constaté Hamilton, soulagé.

Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de changements de réglages qu'on a faits depuis le début du week-end, a-t-il dit. On a tourné comme un chien qui tente d'attraper sa queue, et on est revenu pas mal à notre point de départ.

La deuxième ligne de la grille sera occupée par le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes-Benz) et par le Mexicain Sergio Pérez (Red Bull).

De profil, la Ferrari de Carlos Sainz fils roule sur le circuit Paul-Ricard en France.

Carlos Sainz fils au circuit Paul-Ricard en France

Photo : Getty Images / Rudy Carezzevoli

Carlos Sainz fils a qualifié sa Ferrari sur la troisième ligne et aura à ses côtés le Français Pierre Gasly (AlphaTauri), qui veut offrir une bonne performance à son public.

Il y a 15 000 spectateurs autour du circuit, répartis depuis vendredi en trois tribunes de 5000 personnes.

Rappelons que Vestappen devance au classement des pilotes Hamilton de 4 points. Chez les constructeurs, Red Bull a 26 points de plus que Mercedes-Benz.

La première partie des qualifications (Q1) a été interrompue à deux reprises par les sorties de piste du Japonais Yuki Tsunoda (AlphaTauri) et de l'Allemand Mick Schumacher (Haas).

Aston Martin, qui avait choisi de faire sortir Lance Stroll tard en Q1, s'est fait piéger par la circulation, et par les sorties de piste. Le Québécois n'a pas pu inscrire de chrono significatif et partira de la dernière ligne de la grille.

Ce sont des choses qui arrivent. On ne peut jamais savoir quand les drapeaux rouges vont sortir, a expliqué Stroll, philosophe. Et on en a eu deux en Q1. On a effacé mon premier temps, qui montre que la voiture se comportait bien. On a réussi à trouver un bon équilibre, et c'est ça que je veux retenir. C'est dur de doubler au Paul-Ricard, mais je croise les doigts qu'il y ait un peu de pluie.

Parfois, ça se joue à un rien, a ajouté le directeur général de l'équipe, Otmar Szafnauer. Lance avait réussi un très bon tour en Q1, mais il a été effacé par la direction de course qui a estimé qu'il était sorti des limites de la piste, bien que ça ne lui ait donné aucun avantage au chrono. Ensuite, le drapeau rouge en fin de séance l'a coincé.

L'Ontarien Nicholas Latifi (Williams) a fini 16e.

J'ai gaspillé un train de pneus en Q1 à cause des sorties de piste, et je n'ai pu faire qu'un seul tour chronométré, a expliqué Latifi. C'est frustrant. Mais bon, c'est la course. La voiture se comporte plutôt bien sur ce circuit, alors voyons ce que nous pourrons en tirer en course.

Résultats de la séance de qualification du Grand Prix de France :

  • 1. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:29,990
  • 2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:30,248
  • 3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:30,376
  • 4. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1:30,445
  • 5. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) 1:30,840
  • 6. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:30,868
  • 7. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:30,987
  • 8. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:31,252
  • 9. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:31,340
  • 10. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) 1:31,382
  • 11. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:31,736
  • 12. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:31,767
  • 13. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) 1:31,813
  • 14. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:32,065
  • 15. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) non chronométré
  • 16. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:33,062
  • 17. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) 1:33,354
  • 18. Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) 1:33,554
  • 19. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes) 2:12,584
  • 20. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) non chronométré
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !