•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bulles pour permettre aux athlètes olympiques de s’entraîner pendant leur quarantaine

Il tient le drapeau canadien sur ses épaules.

Andre De Grasse

Photo : Getty Images / Paul Gilham

Radio-Canada

Les athlètes qui iront aux Jeux olympiques de Tokyo ne seront pas exemptés de la quarantaine de deux semaines imposée aux ressortissants canadiens qui rentrent au pays, mais ils pourront au moins s’entraîner.

Le ministre fédéral de l’Immigration Marco Mendicino a donné son approbation à un plan d’une bulle d’entraînement modifiée pour les athlètes olympiques canadiens, soumis par leurs comités olympique et paralympique et le programme À nous le podium.

Quatre bulles d’entraînement seront organisées, de concert avec les gouvernements de l’Ontario, du Québec, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.

Le plan comprend des mesures strictes pour assurer la sécurité des athlètes et du personnel ainsi que du grand public. Athlètes et personnel d’encadrement seront testés à leur arrivée au pays. Ils seront installés dans un logement autorisé par le gouvernement en attendant la réception de tests de dépistage de la COVID.

Une fois les tests effectués, ils pourront aller du logement à des installations d’entraînement.

Après réception de résultats négatifs, les athlètes et le personnel sont confinés dans une bulle de quarantaine modifiée, où ils sont limités à leur logement et à leurs installations d'entraînement, peut-on lire dans une déclaration du ministre Mendicino. Ils ne seront pas autorisés à quitter ces deux endroits, et il n'y aura aucune interaction avec le grand public.

Chaque bulle d'entraînement disposera d'un agent de conformité, qui sera chargé de contrôler et de faire respecter la conformité de la bulle d'entraînement.

En plus des tests effectués à l'arrivée, tous les athlètes et le personnel seront soumis à des tests ultérieurs à intervalles réguliers.

La Ligue nationale de hockey a obtenu une dérogation spéciale pour permettre la tenue de la série demi-finale entre le Canadien de Montréal et les Golden Knights de Vegas.

Suivant cette annonce, plusieurs athlètes olympiques et de sports professionnels ont sollicité des permissions similaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !