•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entraîneur du Canadien Dominique Ducharme déclaré positif à la COVID-19

Il pose les mains sur ses hanches derrière le banc.

Dominique Ducharme

Photo : Sergei Belski-USA TODAY Sports

Radio-Canada

L’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme, a reçu un test positif à la COVID-19 et doit rester en isolement, mais le troisième match de la série demi-finale contre les Golden Knights de Vegas aura bel et bien lieu vendredi à Montréal.

Ducharme est le seul à avoir reçu un résultat positif, a précisé l’équipe.

J'ai parlé à Dominique, il va bien. On est en contact avec Santé Québec et les protocoles de la LNH. Je ne sais pas combien de temps il ne sera pas avec nous, a précisé le directeur général Marc Bergevin dans un point de presse en fin d'après-midi.

En l'absence de Ducharme, Luke Richardson prendra le relais, en compagnie d'Alex Burrows et de Sean Burke. Ducharme restera néanmoins en communication étroite avec l'équipe et prodiguera ses instructions à distance.

En ce moment, il est en contact avec les instructeurs pour le plan de match, a indiqué Bergevin au sujet de l'entraîneur-chef du CH. Ce dernier interviendra également après la rencontre et samedi, en prévision du quatrième match.

Le DG n'a pas eu à convaincre la LNH de maintenir la rencontre au Centre Bell.

On a été clairs et transparents sur la situation. La Ligue nationale et Santé Québec étaient à l'aise avec l'idée d’aller de l’avant avec le match.

Une citation de :Marc Bergevin

L’organisation montréalaise avait annoncé en matinée que Ducharme était en isolement chez lui à cause d’irrégularités dans un test de dépistage et qu’il se soumettrait à d’autres tests pendant la journée. Son point de presse matinal a été annulé.

Lors des séries éliminatoires de 2020, le Tricolore s’était également retrouvé sans son entraîneur-chef dans sa série face aux Flyers de Philadelphie parce que Claude Julien avait été victime d’un problème cardiaque.

Les circonstances sont pas mal différentes, a lancé Bergevin, mais je garantis qu’on sera prêts ce soir pour le match.

Le Bleu-blanc-rouge dispute, à Montréal, le troisième duel de sa série demi-finale contre les Golden Knights de Vegas, qui est égale 1-1. Les Knights ont gagné le premier match 4-1, puis le CH a rebondi avec un gain de 3-2.

Les joueurs ont reçu une deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 le 9 juin, avant le début de cette série. Dominique Ducharme, 48 ans, a aussi été inoculé à ce moment. Son immunisation n'est pas complète puisque le délai de deux semaines n'est pas terminé.

Les activités de l'équipe ont été mises en pause pendant une semaine plus tôt cette saison à cause de deux joueurs qui ont dû se soumettre au protocole COVID-19 de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Joel Armia a été infecté par un variant et n'est revenu au jeu que le 14 avril, trois semaines après avoir été placé sur la liste COVID. Jesperi Kotkaniemi, lui, n'a jamais été déclaré positif, mais a été mis à l’écart par mesure préventive, à cause de contacts rapprochés avec Armia.

Au deuxième tour des séries, l’entraîneur-chef de l’Avalanche du Colorado, Jared Bednar, s’est isolé à cause d’un test irrégulier signalé à quelques heures du sixième match contre les Golden Knights. Il a finalement eu le feu vert pour prendre sa place derrière le banc.

Une foule maximale de 3500 spectateurs est attendue au Centre Bell vendredi soir, soit 1000 de plus que lors de la réouverture de l'amphithéâtre au public le 29 mai.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !