•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président du soccer danois veut un changement aux règles de l'UEFA

Plusieurs joueurs se tiennent la tête, la mine défaite.

Les joueurs étaient sous le choc après le malaise de Christian Eriksen.

Photo : pool via reuters / FRIEDEMANN VOGEL

Agence France-Presse

Le président de la Fédération danoise de soccer (DBU) a demandé mercredi à l'Union des associations européennes de football (UEFA) un changement de ses règles sur la remise des matchs, critiquant la façon dont celui contre la Finlande à l'Euro a repris malgré le malaise cardiaque du meneur danois Christian Eriksen.

C'était la mauvaise décision et complètement inacceptable que les joueurs aient dû aller sur le terrain si peu de temps après cette horrible expérience, a déclaré Jesper Moller dans un communiqué de la fédération, s'associant aux critiques des joueurs et de l'entraîneur depuis la défaite de 1-0 contre les Finlandais.

Les joueurs et les entraîneurs ne devraient pas être mis dans cette situation parce que ça ne devrait pas être leur décision, a-t-il ajouté.

L'UEFA, qui a affirmé mardi avoir traité l'affaire avec le plus grand respect par rapport à la situation sensible des joueurs, avait donné le choix aux joueurs de finir la rencontre samedi soir ou de la poursuivre dimanche midi, mais avait démenti avoir menacé d'une défaite sur tapis vert en cas de refus.

Selon ses statuts, si un match ne peut être disputé ou ne peut l'être que partiellement, l'intégralité ou la période restante du match est, en principe, disputée le lendemain. Mais ils prévoient également un repos de 48 heures minimum entre les rencontres.

Pour le président de la Fédération danoise, qui s'est dit prêt à faire une proposition à l'UEFA, nous devons envisager une modification des règles afin de ne plus jamais nous retrouver dans la même situation.

Samedi, vers la fin de la première période, Eriksen s'est effondré brutalement sur le terrain à Copenhague.

Sauvé après un massage cardiaque, il a repris connaissance avant d'être transporté à l'hôpital.

Il a publié mardi sur les réseaux sociaux une photo de lui, le visage fatigué, mais souriant, sur son lit d'hôpital, disant aller bien étant donné les circonstances.

Un retour sur le terrain appréhendé

Le sélectionneur de l'équipe, Kasper Hjulmand, a pour sa part admis que le retour au stade, théâtre de l'incident, sera chargé d'émotions. Le Danemark y affronte la Belgique jeudi.

Cela va être fort émotionnellement de retourner au Parken [nom du stade de Copenhague, NDLR], on s'attend à avoir un incroyable soutien de nos supporteurs et de tout le pays, a-t-il dit en conférence de presse.

Hjulmand misera aussi sur le soutien de son joueur vedette. Je suis sûr qu'il va regarder le match à la télé avec son maillot sur les épaules, a-t-il lancé en souriant.

Bandeau consultez Tellement soccer

Pour préparer ses joueurs à ce retour, Hjulmand leur a offert la possibilité de se rendre au stade mercredi soir.

On ne sait pas comment on va réagir, car personne n'a vécu cela. Chacun va avoir une façon différente de gérer ce qu'il s'est passé, a expliqué l'attaquant Yussuf Poulsen, qui n'avait pas encore décidé mercredi après-midi s'il irait au stade dans la soirée.

Depuis le malaise cardiaque d'Eiksen, les joueurs et le personnel danois ont reçu le soutien d'une équipe de psychologues. En groupe ou individuellement, cela nous a fait du bien, a assuré le sélectionneur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !