•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Duvernay-Tardif est impatient de revenir au jeu

Il sourit.

Laurent Duvernay-Tardif

Photo : Radio-Canada / Jean-François Vachon

La Presse canadienne

Ayant choisi de ne pas prendre part à la saison 2020, le garde Laurent-Duvernay-Tardif, des Chiefs de Kansas City, a réalisé encore plus à quel point il est privilégié de pouvoir jouer au football dans la NFL.

Le Québécois de 1,96 m et 146 kg (6 pi 5 po/321 lb) participait au premier jour du minicamp des vétérans de son équipe, mardi.

Je veux revivre la sensation de gagner un match à l'Arrowhead Stadium, a dit le colosse. Le football m'a manqué, c'est sûr que ça fait partie de moi. C'était un excellent départ, une super journée. J'ai hâte de continuer l'entraînement.

Celui qui a aidé Kansas City à remporter le Super Bowl en février 2020, à Miami, a confié que, malgré la pandémie et donc la fermeture des gymnases, il a réussi à se garder en grande forme en s'entraînant chez lui et à l'extérieur.

Pour ce qui est d'être en forme spécifiquement pour le football, rien ne remplace d'y jouer et de refaire des exercices, encore et encore.

Le natif de Mont-Saint-Hilaire va aussi s'affairer à garder l'esprit aiguisé.

L'écoute de séances vidéo va être importante pour moi cette saison, pour maintenir mon QI de football, a mentionné l'athlète de 30 ans.

Durant la pandémie, il a travaillé dans des centres de soins longue durée, en plus d'amorcer une maîtrise en santé publique à Harvard.

Le Québécois a aussi évoqué les encouragements de ses coéquipiers, pendant son absence du football.

Ils m'ont soutenu depuis le début. C'est un groupe qui est extraordinaire. Je suis emballé d'être ici.

Une citation de :Laurent Duvernay-Tardif

Le club va disputer des matchs préparatoires les 14, 20 et 27 août.

Les Chiefs vont amorcer leur saison le 12 septembre, à domicile, contre les Browns de Cleveland.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !