•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aviron canadien très bien représenté à Tokyo

Elle pose avec deux avirons.

Marnie McBean, chef de mission du Canada aux Jeux olympiques de Tokyo, est une ancienne rameuse.

Photo : Andrew Lahodynskyj / COC

La Presse canadienne

Aviron Canada et le Comité olympique canadien (COC) ont annoncé mardi la composition de l'équipe canadienne d'aviron pour les Jeux de Tokyo.

Avec 10 embarcations à Tokyo, il s'agit de l'équipe la plus importante depuis les Jeux de 1996 à Atlanta, où le Canada avait aussi envoyé 10 embarcations.

Ce groupe était alors mené par Marnie McBean. Avec sa partenaire, la regrettée Kathleen Heddle, elles étaient devenues les premières Canadiennes à remporter trois médailles d'or olympiques dans leur carrière.

Au total, le Canada avait obtenu six médailles en aviron à Atlanta.

Un quart de siècle plus tard, McBean est la chef de mission à Tokyo.

Aviron Canada précise que les 29 athlètes ont été retenus sur la base de leurs performances aux Championnats du monde de 2019, à la régate finale de qualification olympique et à une série de camps nationaux d'évaluation.

Ces 29 athlètes proviennent de trois provinces : 16 de l'Ontario, 10 de la Colombie-Britannique et 3 de l'Alberta.

En raison de la grande incertitude quant à la tenue de ces Jeux olympiques, cette annonce procure un sentiment irréel, a indiqué Caileigh Filmer, championne du monde en deux de couple, et l'une des 10 athlètes venant de la Colombie-Britannique.

Je ramerai de tout mon cœur à Tokyo, a-t-elle ajouté. Ces Jeux sont tellement particuliers. Il s'agira en effet de la première fois depuis le début de cette pandémie mondiale que le monde se rassemble et sera uni. J'espère inspirer les Canadiens par notre courage et notre bravoure alors que nous célébrons ensemble quelque chose de plus grand que le sport.

Filmer et sa coéquipière Hillary Janssens ont ramé vers une médaille d'or aux Championnats du monde de 2018 en deux de couple, suivie par une médaille de bronze à ceux de 2019, à Linz, en Autriche.

Filmer a représenté le Canada aux Jeux de 2016 à Rio, prenant le 8e rang au sein de l'équipage du huit.

Ma troisième nomination au sein de l'équipe olympique me procure un sentiment véritablement incroyable, a pour sa part expliqué l'Ontarien Will Crothers, membre du huit qui a décroché une médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2012 à Londres.

Aspirant au podium, le Canada a gagné quatre médailles olympiques au huit féminin, plus récemment l'argent en 2012. Les athlètes de retour dans l'embarcation sont Susanne Grainger, Lisa Roman et Christine Roper, qui ont terminé au 5e rang avec le huit aux Jeux de 2016.

Au total, le Canada a remporté 41 médailles olympiques en aviron, ce qui en fait le troisième sport du pays pour le nombre de médailles. L'histoire sera écrite aux Jeux de Tokyo parce que l'aviron atteindra la parité avec un programme identique d'épreuves pour femmes et pour hommes.

Les épreuves d'aviron seront disputées du 23 au 30 juillet sur les eaux du Canal de la forêt de la mer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !