•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Un excellent départ, suivi de 40 minutes de misère

Le CH a beaucoup d’ajustements à apporter en vue du match de mercredi.

Un défenseur surveille un attaquant. Le gardien suit le jeu à l'arrière.

L'attaquant des Golden Knights, William Carrier, est surveillé par le défenseur Joel Edmunson. Le gardien Carey Price surveille le jeu.

Photo : usa today sports / Stephen R. Sylvanie

La façon diplomate de présenter le premier match de la série serait de dire que le Canadien a connu un excellent départ. Ce qui est tout à fait vrai, d’ailleurs. Mais si on analyse le portrait dans son ensemble, ce n’était pas très joli. Le CH a beaucoup d’ajustements à apporter en vue du match de mercredi.

Les hommes de Dominique Ducharme ont entrepris leur demi-finale dans un excellent état d’esprit. Les attaquants montréalais ont déployé leur échec avant avec efficacité. Tourbillonnants sans cesse autour du filet adverse, ils se sont rapidement mis à tester Marc-André Fleury, qui a dû se surpasser en faisant face à cinq chances de marquer de qualité.

En défense, le Tricolore s’est aussi montré presque impeccable au premier vingt. Les Golden Knights, bien qu’ils se soient inscrits à la marque à 9:15 grâce à Shea Theodore, n’ont obtenu aucune chance de marquer de qualité dans cet engagement. Le but de Theodore a été réussi d’un tir voilé en provenance de la pointe, après que Nick Suzuki se soit fait battre décisivement sur une mise au jeu.

La fabuleuse séquence de minutes disputées par le CH sans tirer de l’arrière dans un match éliminatoire s’est donc arrêtée à 477 minutes et 8 secondes. Mais bon, tout le monde savait qu’elle allait un jour prendre fin.

Puis, soudainement, tout s’est écroulé. Tel un golfeur qui saccage une partie de rêve en expédiant sa balle à l’eau trois fois sur le même trou, le Canadien a écopé de quatre punitions entre les 19e et 29e minutes de jeu.

Au tableau, les dommages n’étaient pas irréparables quand cette tempête a pris fin. Vegas détenait seulement une avance de 2-0 et il restait encore la moitié du match à disputer.

Cole Caufield est même parvenu à réduire l’écart à un mince but. Devant ses parents, qui assistaient pour la première fois à l’un de ses matchs dans l’uniforme du Bleu-blanc-rouge, il a bondi sur un retour de Tyler Toffoli pour conclure une impressionnante et succincte pétarade générée en seulement 19 secondes d’avantage numérique.

Toutefois, malgré ce qu’annonçait le tableau, le CH ne s’est jamais remis de ce passage à vide de 10 minutes. Ses quatre pénalités ont été suivies d’un changement de rythme définitif.

Si Carey Price ne s’était pas surpassé en trois ou quatre occasions en deuxième moitié de partie, son équipe aurait eu droit à une sévère correction.

***

Après avoir obtenu ses cinq bonnes occasions de marquer en début de rencontre, le Canadien a dû patienter jusqu’à la 14e minute de la troisième période pour obtenir une autre chance de qualité à 5 contre 5! On parle ici d’une séquence de jeu avoisinant les 50 minutes sans générer une seule attaque valable à forces égales.

Ce n’est pas rien. Surtout pour une équipe comme le CH, qui se targue d’exceller à 5 contre 5. Les Golden Knights ont donné dans ce match un solide aperçu de ce qu’ils sont capables d’accomplir. Ils sont très forts.

Il lance la rondelle dans une cage presque abandonnée.

Cole Caufield

Photo : Associated Press / John Locher

Après la rencontre, tous les joueurs du CH qui ont défilé au micro ont souligné que leur équipe est capable de jouer beaucoup mieux et qu’il en sera assurément ainsi au prochain match. Nous connaissons l’importance de la prochaine rencontre, a souligné Price.

Voilà qui est rassurant. Parce que s’ils sont incapables de faire mieux, ça ira très mal.

Dominique Ducharme a pour sa part noté que certains de ses trios et de ses duos de défenseurs avaient disputé un match solide, mais que d’autres avaient offert du jeu plus ordinaire.

Le trio formé de Byron, Kotkaniemi et Anderson, notamment, a connu une soirée particulièrement difficile en défense. Cette unité a été mise en boîte dans son territoire défensif à de nombreuses reprises, à chaque période, peu importe l’identité du trio qui lui était opposé. Et c’est le trio de Kotkaniemi qui se trouvait sur la patinoire quand les Golden Knights ont inscrit leurs troisième et quatrième buts.

Le troisième filet de Vegas, inscrit en deuxième période seulement 53 secondes après que le CH fut parvenu à s’inscrire au pointage, a particulièrement fait mal aux Montréalais.

***

L’entraîneur du Canadien doit aussi avoir très hâte que Jeff Petry soit en mesure de retrouver sa place dans la formation. Sa brigade défensive n’est pas la même sans lui.

Utilisé plus de 25 minutes, Ben Chiarot a bouclé la soirée avec un différentiel de -3 . Puni en début de deuxième pour avoir tiré la rondelle dans les gradins, il a quitté le banc des pénalités deux minutes plus tard sans se soucier du fait que deux défenseurs se trouvaient déjà sur la patinoire. Il s’est rué directement dans un coin de patinoire déjà surpeuplé de chandails blancs au moment où Alec Martinez, laissé seul à la droite de Price, a facilement pu décocher un tir dans un filet vide.

Trois joueurs célèbrent un but.

Le défenseur Shea Theodore (au centre)

Photo : usa today sports / Stephen R. Sylvanie

Sur le troisième filet des Golden Knights, Brett Kulak a momentanément laissé filer Mattias Janmark près du filet de Price, ce qui a permis au Suédois de facilement rediriger un tir-passe dans le filet.

Et, en fin de rencontre, on a vu Shea Weber souffrir considérablement après s’être blessé à une main, de façon presque anodine, en surveillant un rival sur une mise au jeu dans sa zone. S’il s’agit de la même blessure qui a tenu le capitaine à l’écart du jeu durant les dernières semaines du calendrier, ça augure très mal.

Pendant un bout de temps, le capitaine avait persisté à jouer malgré cette blessure, mais il avait perdu de son efficacité et avait carrément cessé de tirer au filet avant qu’on inscrive son nom sur la liste des blessés.

Bref, pour ceux qui sont allés se coucher après la première période, la série a très bien débuté pour le CH. Pour les autres, c’est moins évident.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !