•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Golden Knights remportent le premier match contre le Canadien

Le gardien du Canadien plonge pour essayer d'arrêter un tir à sa droite, mais la rondelle est derrière lui, dans le filet.

Carey Price

Photo : Associated Press / John Locher

Radio-Canada

Le premier match de la demi-finale entre le Canadien de Montréal et les Golden Knights de Vegas a rapidement tourné à la faveur des Knights, qui l'ont emporté 4-1, lundi soir, au T-Mobile Arena.

Les Golden Knights mènent donc la série 1-0. Le deuxième match sera présenté mercredi, toujours à Las Vegas.

Les punitions ont cassé notre rythme pas mal, j'ai aimé notre première période, a dit l'entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme. On aurait pu faire la différence ou prendre l'avance tôt dans le match, on a aimé notre départ. Je crois que les trois ou quatre punitions presque en ligne nous ont enlevé du rythme.

En dépit du résultat, dans le vestiaire, les joueurs ont confiance en leurs moyens. On n'est pas surpris de la façon dont [les Knights] ont joué, a indiqué Phillip Danault. Ils sont gros, ils sont rapides, ils ont une contre-attaque rapide. C'est à nous de ne pas être des spectateurs.

Nous avons eu nos chances de marquer, de revenir dans le match, a analysé Cole Caufield, qui a marqué son premier but en séries devant ses parents. Il y a eu quelques malchances, mais il y a des choses sur lesquelles ont peut travailler. On sera meilleurs mercredi.

On a besoin de nos quatre trios et de nos six défenseurs, il faut qu'on soit plus constants, meilleurs en général. Il y a des joueurs qui ont eu des matchs solides, d'autres plus moyens, a ajouté Ducharme. À ce temps-ci, on ne peut pas se permettre ça. On a besoin de plus de constance à travers nos trios.

Une fois que nous avons traversé la première période, j'ai tout aimé de notre jeu, a affirmé l'entraîneur-chef des Golden Knights, Peter DeBoer.

Marc-André Fleury a vanté la patience des Golden Knights pour avoir survécu à la tempête en début de rencontre.

Ils ont passé beaucoup de temps dans notre zone, il y avait beaucoup de monde autour du filet. Quand nous avons réussi à nous sortir de ça, à commencer à jouer comme nous le voulions, nous avons pris le contrôle. Nous avons aussi compté des gros buts en deuxième période. C'est un match de 60 minutes. Il faut être patient. Il ne faut pas paniquer avec ce qui arrive en début de match.

C'est Shea Theodore qui a brisé la glace en première période. Son tir sur réception de la ligne bleue a trompé la vigilance de Carey Price, qui avait la vue voilée.

Au début du deuxième vingt, Alex Martinez a doublé l’avance des siens après une passe de Theodore, qui a attiré Price hors de sa position.

Caufield a ensuite profité d'un avantage numérique pour réduire l'écart avec le premier but de sa carrière dans les séries éliminatoires. Le jeune attaquant du Canadien a récupéré un retour de lancer accordé par Fleury alors qu'il était posté dans l'enclave.

Quelques secondes plus tard, Mattias Janmark a redonné une priorité de deux buts aux Kights en faisant dévier un tir d'Alex Tuch derrière Price.

Nick Holden a porté le coup fatal aux visiteurs en milieu de troisième période avec son deuxième but des séries.

Le match a commencé sur les chapeaux de roues, avec de bonnes chances de marquer pour les deux équipes. Le Canadien a d'ailleurs dominé le premier engagement 12- 8 pour les tirs. À terme, ce sont les Knights qui ont l'avantage 30-29 à ce chapitre.

La formation du Nevada a obtenu quatre jeux de puissance, mais a été blanchie chaque fois. Pour sa part, le CH a marqué un but en trois occasions en supériorité numérique.

Le jeu physique était au rendez-vous. Alexander Romanov s’est fait remarquer avec une spectaculaire mise en échec contre Alex Pietrangelo en début de rencontre.

Après avoir balayé les Jets de Winnipeg, le Tricolore est maintenant à deux longueurs d'un 25e titre de champion de la Coupe Stanley.

Le Canadien est en quête d'une première participation à la finale en 28 ans.

Les Golden Knights ont atteint la finale dès leur première année d'existence. Ils s'étaient inclinés devant les Capitals de Washington au printemps 2018.

Pour la première fois en 15 mois, le Bleu-blanc-rouge disputait un match devant une foule complète.

Il était toujours privé des défenseurs Jeff Petry et Jon Merrill, ainsi que de l'attaquant Jake Evans. Les trois se sont entraînés lundi matin et Ducharme a répété qu'ils pourraient revenir au jeu tôt dans la série.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !