•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime de nouveau vaincu en finale à Stuttgart

Un joueur de tennis, vêtu de gris, est assis, songeur, devant des sièges vides après une finale perdue.

Félix Auger-Aliassime

Photo : AFP / Marijan Murat

La Presse canadienne

Finaliste pour la deuxième fois à Stuttgart, Félix Auger-Aliassime n'a pas connu meilleur sort. Le Québécois a de nouveau subi la défaite, cette fois contre le Croate Marin Cilic, qui s'est imposé en deux manches de 7-6 (7/2) et 6-3 dimanche.

Auger-Aliassime avait atteint la finale de ce tournoi ATP 250 en 2019. Il s'était incliné devant l'Italien Matteo Berrettini.

La finale de dimanche était la huitième d'Auger-Aliassime sur le circuit de l'ATP. Il n'a toujours pas gagné de manche dans ces matchs ultimes.

Je n'affrontais pas une finale, j'affrontais Marin Cilic, c'est différent, a affirmé le Québécois en point de presse. Il y a des finales dans lesquelles je n'ai pas offert mon meilleur jeu, mais aujourd'hui j'ai eu mes chances et il a eu les siennes. Il a été le meilleur des deux.

Les marges sont fines sur gazon, a ajouté le Québécois. Même les matchs que j’ai gagnés dans le tournoi, je les ai gagnés par très peu, des fois. Aujourd’hui, c’est allé de son côté.

C'est la deuxième défaite en finale pour Auger-Aliassime cette saison. Le joueur de 20 ans a baissé pavillon devant le Britannique Daniel Evans en février au tournoi Melbourne 2.

Les joueurs canadiens ont maintenant perdu leurs 10 dernières finales sur le circuit, et ils affichent un dossier de 1-20 en matchs de championnat depuis la conquête du titre de Brisbane par l'Ontarien Milos Raonic, en 2016.

Quant à Cilic, qui pointe au 47e échelon mondial, il s'agissait de son 19e titre, son premier depuis celui au Queen's, en 2018. Le Croate avait aussi remporté les Internationaux des États-Unis en 2014.

Cilic a gagné 77 % des points avec sa première balle de service, soit 10 % de plus que son adversaire, 21e du monde.

Je dois beaucoup mieux servir sur le match au complet si je veux me donner une chance de gagner, a souligné Auger-Aliassime. Mon pourcentage de premières balles était trop bas. Lui, au contraire, a très bien servi. Si j’avais pu pousser la deuxième manche au bris d’égalité, je me serais donné une autre chance. Mais aujourd’hui, il était le meilleur joueur sur le terrain.

Auger-Aliassime doit maintenant participer au tournoi sur gazon de Halle cette semaine. Il a rendez-vous au premier tour avec le Polonais Hubert Hurkacz avec qui il jouera également en double.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !