•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Barbora Krejcikova championne de Roland-Garros

Elle lève le poing droit pour célébrer sa victoire.

Barbora Krejcikova

Photo : Getty Images / AFP/MARTIN BUREAU

Agence France-Presse

Barbora Krejcikova est la nouvelle championne de Roland-Garros. La Tchèque a vaincu la Russe Anastasia Pavlyuchenkova 6-1, 2-6 et 6-4, samedi, en finale du tournoi parisien.

La 33e joueuse mondiale, spécialiste du double et championne de Roland-Garros et de Wimbledon en 2018 avec Katerina Siniakova, a remporté son premier titre en simple dans un tournoi majeur.

Krejcikova et Siniakova joueront justement en finale, dimanche, contre Bethanie Mattek-Sands et Iga Swiatek. La dernière joueuse à avoir atteint la même année les finales du simple et du double à Roland-Garros est Lucie Safarova, en 2015. Mais la dernière à les avoir remportées est Mary Pierce, en 2000.

C'est vraiment difficile de trouver les mots, je n'arrive pas à croire ce qui m'arrive, je n'arrive pas à croire que je viens de gagner un tournoi du grand chelem, a indiqué la lauréate.

À 25 ans, son meilleur résultat auparavant dans les tournois majeurs en simple était d'avoir atteint les huitièmes de finale l'an dernier, justement à la porte d'Auteuil. Elle participait à son cinquième tournoi du grand chelem seulement, son troisième sur la terre battue parisienne.

Avec cette victoire, Krejcikova va atteindre lundi le 15e rang à la WTA, le meilleur classement de sa carrière.

Elle a reçu le trophée Suzanne-Lenglen des mains de la légende Martina Navratilova, qui s'est imposée deux fois à Paris (1982 et 1984).

Samedi, le défi était peut-être trop grand et il n'y a pas eu de véritable combat, Krejcikova et Pavlyuchenkova ne parvenant pas à jouer leur meilleur tennis en même temps sur la durée.

Il y a bien eu des coups gagnants, 34 pour Krejcikova, 23 pour Pavlyuchenkova, mais il y a aussi eu beaucoup de fautes directes : 31 pour la Tchèque et 16 pour la Russe.

L'édition 2021 est la sixième d'affilée à couronner une lauréate qui n'avait encore jamais remporté de tournoi majeur en simple.

Krejcikova ne comptait auparavant qu'un seul titre, décroché à Strasbourg la semaine précédant Roland-Garros. Elle est donc passée d'un palmarès vierge à deux titres en trois semaines et a remporté 12 victoires consécutives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !