•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'absence de Petry et de Merrill, l'apprentissage de Romanov

Il manie la rondelle lors d'une séance d'échauffement au Centre Bell.

Alexander Romanov

Photo : usa today sports / Eric Bolte

Radio-Canada

Les défenseurs Jeff Petry et Jon Merrill ont brillé par leur absence jeudi, au Complexe sportif Bell de Brossard, pour le retour du Canadien de Montréal sur la patinoire depuis qu'il a éliminé les Jets de Winnipeg.

Petry s'est blessé à la main droite en se coinçant un doigt dans l'ouverture pour les photographes dans la baie vitrée lors de la troisième rencontre de la série face aux Jets. Il a raté le match suivant. Pour sa part, Merrill n'a pas joué depuis le 27 mai, match contre le Maple Leafs de Toronto au cours duquel il s'est également blessé au haut du corps.

Les duos défensifs du dernier match face aux Jets sont donc demeurés intacts. Cale Fleury, qui n'a pris part à aucun match du CH cette saison, a fait partie des joueurs à l'entraînement aux côtés de Xavier Ouellet.

En attaque, les trios sont demeurés identiques à ceux du dernier match. Tomas Tatar, inactif depuis le 27 mai contre les Leafs, effectuait des répétitions avec Michael Frolik et Alex Belzile.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Mercredi, les joueurs se sont entraînés en gymnase et ont eu droit à la visite de l'ancien joueur, directeur général et entraîneur-chef Bob Gainey. Ce n'était pas une surprise pour les joueurs de voir Bob Gainey, hier, a indiqué l'entraîneur Dominique Ducharme. C'est quelque chose qu'on fait à l'interne. C'est pour inculquer la bonne façon de jouer.

Il a parlé de comment faire face à l'adversité, comment on s'y prend pour passer d'une série à l'autre. Il a repris quelques exemples tirés de sa carrière.

Une citation de :Dominique Ducharme

L'apprentissage de Romanov

Le jeune Alexander Romanov s'est présenté pour une rare fois devant les médias après l'entraînement. En visioconférence, il a admis n'avoir pas trop apprécié les dernières semaines parce qu'il était contraint de regarder ses coéquipiers du haut des gradins.

C'était difficile de voir les gars sauter sur la glace, avec les partisans dans les gradins, a-t-il expliqué, disant avoir vécu des émotions fortes devant l'ambiance qui régnait au Centre Bell.

Intégré dans la formation dans le quatrième match contre les Jets, en raison de la blessure de Petry, le Russe a été utilisé pendant 9 min 27 s. Je me sentais bien. Je sens que j'ai la confiance de mon entraîneur et de mes coéquipiers et cela m'aide à faire mon travail.

Romanov se dit prêt à 100 % à jouer du hockey de séries éliminatoires, s'il est à nouveau appelé en renfort face à l'Avalanche ou aux Golden Knights. Le jeu semble plus rapide en séries éliminatoires, mais c'était peut-être parce que je n'avais pas joué depuis un mois, a-t-il mentionné.

Celui qui éprouve encore certaines difficultés avec l'anglais réussit néanmoins à bien communiquer avec le personnel d'entraîneurs, assure Ducharme. On n'a pas besoin d'utiliser un traducteur. Pour lui expliquer quelque chose, on va utiliser différentes façons. Il progresse bien de ce côté-là aussi.

On est content de sa progression. Il va être avec nous longtemps. Il a un bel avenir, et on travaille avec lui au quotidien.

Une citation de :Dominique Ducharme

Quant à Merrill, Ducharme espère le revoir bientôt en uniforme. On pense le retrouver dans la prochaine série, mais quel match exactement, c'est difficile à évaluer.

C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons intégré Fleury, pour être prêts à toute éventualité, a-t-il ajouté.

Une deuxième dose pour les joueurs

Le Tricolore en a aussi profité pour donner une deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 à ses joueurs et à son personnel d'entraîneurs, a précisé le vice-président principal affaires publiques et communications, Paul Wilson. Ces précautions ont été prises en prévision d'un voyage aux États-Unis.

Pas mal 100 % [des joueurs ont été vaccinés, NDLR]. À peu près tout le monde l'a eu, a dit Ducharme au sujet du taux d'adhésion de ses joueurs à l'opération de vaccination.

En raison de la réorganisation des confrontations selon les points accumulés en saison, le Canadien sait qu'il affrontera au prochain tour le vainqueur de la série entre l'Avalanche du Colorado et les Golden Knights de Vegas. La formation du Nevada pourrait obtenir son billet pour les demi-finales de la Coupe Stanley dès jeudi soir.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !