•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De meilleurs moyens pour le hockey féminin québécois

Un centre d'entraînement

Le Centre 21.02 est installé dans l'auditorium de Verdun.

Photo : Ville de Montréal

Radio-Canada

Une quarantaine de hockeyeuses québécoises pourront dorénavant profiter d'un encadrement de pointe au Centre de hockey de haute performance 21.02 à l'auditorium de Verdun grâce à un investissement de 375 000 $ du gouvernement du Québec.

La ministre déléguée à l'Éducation et responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, en a fait l'annonce jeudi matin, accompagnée de l'ex-entraîneuse de l'équipe canadienne de hockey féminin, Danièle Sauvageau, qui dirigera le centre, et de la hockeyeuse Marie-Philip Poulin.

C'est une excellente nouvelle pour le développement de notre sport national. Plus d'athlètes pourront développer leur potentiel chez nous. L'excellence sportive au féminin est une de mes priorités, a déclaré Mme Charest, qui souhaitait trouver des façons de soutenir le sport féminin.

Cette somme permettra à deux fois plus de hockeyeuses de jouir des services offerts par ce programme dont la mission est de favoriser la représentation québécoise dans l'équipe nationale et lors de grands rendez-vous sportifs, dont les Jeux olympiques.

Les hockeyeuses ciblées, de niveaux provincial, national et professionnel, auront également accès à des services scientifiques et médicaux sportifs ainsi qu'à des plateaux conformes aux normes internationales.

Le centre nous donne de l'espoir, a quant à elle indiqué Marie-Philip Poulin, capitaine de l'équipe canadienne. De créer cette maison du hockey, ici à Verdun, c'est une bonne preuve que le hockey féminin est en train de grandir. C'est un pas dans la bonne direction.

On sait que le hockey prend beaucoup de place au Québec et au Canada, mais malheureusement le hockey féminin n'a pas toute cette place-là, a ajouté Mme Charest. Avec le centre 21.02, un nom qui vient honorer la date de la première médaille d'or de l'histoire du hockey canadien, aux Jeux de Salt Lake City, l'essor du hockey féminin au Québec devient un objectif clair de ce qui est la première maison de hockey féminin au Canada.

C'est une annonce qui peut donner des ailes au hockey féminin.

Une citation de :Isabelle Charest

Parmi les services offerts, outre une clinique médicale, on compte un vestiaire professionnel, un centre de visionnement doté d'une technologie de pointe et de tout l'équipement nécessaire pour former des athlètes féminines de haut niveau, a précisé Danièle Sauvageau.

Dans les prochaines années, le financement du centre 21.02 sera assuré par d'autres partenaires, comme l'Institut national du Sport du Québec (INS), pour le volet scientifique et médical, et par les sommes déjà versées par les partenaires privés et cofondateurs du centre, Sun Life Canada et BFL Canada.

Une campagne sera également lancée le 19 juin afin d'attirer de nouveaux investisseurs qui souhaiteraient participer au financement du centre 21.02, à qui la porte est grandement ouverte, a précisé Danièle Sauvageau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !