•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Place à l'Euro 2020

Elle est devant le logo.

La Coupe de l'Euro 2020

Photo : The Associated Press / Matthias Schrader

Ça y est, nous y sommes enfin!

Après avoir été décalée d’un an en raison de la pandémie de COVID-19, l’une des compétitions les plus prestigieuses du monde du soccer, l’Euro 2020, est à nos portes.

Ce championnat réunissant les meilleures nations européennes se tiendra du 11 juin au 11 juillet dans 11 pays, une première dans l’histoire de la compétition.

Depuis l'Euro 2016, le nombre d'équipes participantes est passé de 16 à 24, ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle à mes yeux. Élargir, c'est faire entrer des équipes de plus faible niveau.

Ce que j'appréciais justement dans ce tournoi, c'est le fait que chaque nation devait être à son plein potentiel d'entrée de jeu si elle voulait avoir le maximum de chances d'aller au bout.

J'aimerais que l'intensité soit identique à ce que nous promet le fameux groupe de la mort, qui réunit la France, le Portugal, l'Allemagne et la Hongrie.

Sur le même sujet :

Quelles grandes nations du football feront belle figure?

Si on se fie aux analyses de grands acteurs du football comme Arsène Wenger ou José Mourinho, la France serait la grandissime favorite.

Ce type d'éloges pourrait être le piège par excellence pour les Bleus, car ils affronteront des équipes redoutables.

J’ai hâte de voir comment Karim Benzema, Antoine Griezmann ou Kylian Mbappé tenteront de déjouer le sens tactique des Allemands, ou la force offensive du Portugal emmenée par un Cristiano Ronaldo qui donne l'impression d'être immortel.

D’autres équipes un peu moins en vue ces dernières années pourraient quand même créer la surprise.

C’est le cas de l’Italie qui retrouve des couleurs après une décennie d’insuccès et de déceptions.

Les Azzurri restent d’ailleurs sur une série de 27 matchs sans défaite, séquence qu'ils ont à cœur de poursuivre dans ce tournoi.

L’Angleterre a aussi des ambitions très élevées afin de vaincre la malédiction qui plane au-dessus d'eux.

Comme à l’accoutumée, cette nation a toujours eu du mal à assumer son statut de favori par le passé et a suscité pas mal de déceptions lors de ces grands rendez-vous.

Ils comptent sur des joueurs extraordinaires comme Marcus Rashford ou Phil Foden, capables de changer le cours d’un match à eux seuls.

Marcus Rashford dans l'uniforme de Manchester United

Marcus Rashford sera un fer de lance de l'équipe d'Angleterre à l'Euro.

Photo : Getty Images / Michael Regan

Ils auront aussi le privilège non négligeable de jouer toute la compétition à domicile s’ils allaient au bout.

J’aurais bien entendu pu citer d’autres nations telles que la Belgique ou l’Espagne, mais nous avons un mois pour prendre plaisir, étudier et partager avec vous leurs différentes formations et leurs résultats respectifs.

À l’heure où le Canadien a ravivé la flamme et la passion pour le hockey, nul doute que le soccer risque de surfer sur cette frénésie grâce à un Euro 2020 qui s’annonce des plus spectaculaires.

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !