•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une statue de Georges St-Pierre dans sa ville natale

Un homme en complet pose à côté d'une statue de bronze à son image.

Georges St-Pierre et la statue de bronze lui rendant hommage.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Alexandre Coupal

La ville de Saint-Isidore, en Montérégie, a inauguré mercredi la place Georges-St-Pierre, en l’honneur de son plus illustre fils, vedette mondiale, à la retraite, des arts martiaux mixtes.

Un joli parc à l’entrée duquel on trouve une magnifique statue de bronze grandeur nature du combattant, aménagée dans une aire octogonale qui ne pourrait pas être plus à propos.

L’éclat de l'ensemble contraste avec l'humilité de l’athlète.

Quand tu arrives à 40 ans, tu te demandes quelle marque tu peux laisser. Qu'est-ce que je peux faire de bien pour inspirer les gens, pour redonner à la communauté, a déclaré le plus célèbre des Isodoriens.

C'est le plus grand honneur que j'ai reçu, plus grand que le temple de la renommée.

Une citation de :Georges St-Pierre

C'est un peu comme Rocky, j'ai toujours été un grand fan de Rocky. Et avoir une statue comme ça, c'est un rêve devenu réalité. J'espère que ça va être un symbole qui peut inspirer les générations à venir.

Le maire Sylvain Payant a confié dans son allocution que St-Pierre avait eu besoin d’être convaincu, affirmant au passage qu’il était constamment questionné à savoir quand la petite municipalité de la Montérégie rendrait finalement hommage à sa vedette internationale.

Au début, j'étais réticent au projet parce que je n’ai jamais voulu mettre ma vie privée publique, parce que je suis dans une business ou le but c'est de faire mal à l'autre. Quand tu exposes ta famille, les gens peuvent se servir de ça parce qu'ils savent que s'ils font mal à ceux que tu aimes, tu sors de tes gonds, a poursuivi St-Pierre.

Humilité ou non, il y a maintenant un monument incontournable dans la ville où Georges St-Pierre, l’enfant, a été victime d’intimidation.

C'était à l'école en arrière, c'est là que j'avais des problèmes. Je ne me suis jamais considéré comme une victime. C'est très inspirant pour le petit gars qui est victime d'intimidation.

Une semi-retraite

Encore récemment, le nom de St-Pierre alimentait la rumeur, notamment au sujet d’un possible combat de boxe contre Oscar de la Hoya.

Ma carrière de combattant, pour être le plus fort, comme j'ai fait toute ma vie, est terminée. Je ne compétitionnerai plus pour être le combattant le plus fort de la planète. C'est fini. Mes meilleures années sont derrière moi.

Par contre, je ne ferme pas la porte à compétitionner pour du divertissement. Je suis dans le monde du divertissement.

Une citation de :Georges St-Pierre

Des combats qui l’opposeraient à d’autres grandes vedettes, qui pourraient lever des fonds pour une bonne cause et qui généreraient de l'appétit auprès des amateurs.

C'est une business de divertissement. Le UFC, c'est une business à savoir qui est le plus fort pour vrai. Triller (qui aurait fait la promotion du combat contre de la Hoya). c'est plus un divertissement à savoir qu'est-ce ce qui se passerait si deux gars super populaires se battaient ensemble. Il y a de la place pour ces deux formes de divertissement, c'est juste qu'on est en 2021, et c'est une nouvelle façon de faire qui n'existait pas avant. Et il faut s'adapter.

St-Pierre est toujours sous contrat avec le UFC, et c’est ce qui le bloque pour l’instant. Il sera libéré de ses chaînes après cinq ans de retraite.

Je pourrais aller en cour contre le UFC, mais ça ne me tente pas. Le UFC m'a fait devenir très riche, et je leur en suis reconnaissant.

Une homme observe une statue de lui.

L'ancien combattant était très satisfait du résultat.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Un certain risque

Peut-être que jusqu’à la fin des temps, le souvenir du dévoilement, en 2017, d’une statue de Cristiano Ronaldo particulièrement ratée sera associé à ce type d’hommage.

L’artiste qui a réalisé la statue de bronze, Tali Levesque, avait eu écho de l'incident portugais.

Ça a été un stress. Il fallait que l'on sente qui il est Georges St-Pierre dans la matière. Mais sa mère est contente, Georges est content, alors moi aussi je suis contente, a-t-elle confié.

Tali, c'est la meilleure. Elle a même mis mes défauts sur la statue. J’aurais aimé ça qu'elle les enlève, mais c'est vraiment la meilleure, a lancé St-Pierre.

Le buste de Ronaldo a finalement été retravaillé et a repris sa place en toute discrétion à l’aéroport de Madère. Pour éviter le drame national, la prochaine fois, il pourra demander une référence à Georges St-Pierre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !