•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Richie Porte résiste et triomphe au Critérium du Dauphiné

Il sourit et lève les bras, un lion en peluche dans la main gauche et un bouquet de fleurs dans la main droite.

Richie Porte

Photo : Getty Images / AFP/ALAIN JOCARD

Agence France-Presse

L'Australien Richie Porte (Ineos) a remporté le Critérium du Dauphiné, la répétition générale dans les Alpes du Tour de France, dimanche, dans la station des Gets (Haute-Savoie).

L'Ukrainien Mark Padun (Bahrain) a enlevé la huitième et dernière étape, son deuxième succès en deux jours de montagne.

Au classement final, Porte a battu le Kazakh Alexey Lutsenko de 17 s. Son coéquipier gallois Geraint Thomas, vainqueur du Tour de France en 2018, s'est classé 3e, à 29 s. En tout, sept concurrents ont terminé à moins d'une minute de la tête.

Thomas a chuté dans la descente de Joux-Plane, à moins de 10 kilomètres de l'arrivée, mais il a pu reprendre place dans le groupe des favoris.

Troisième de la Grande Boucle l'an passé, Porte s'est imposé pour la première fois dans le Dauphiné, quatre ans après avoir laissé filer la victoire le dernier jour.

L'Australien de 36 ans a succédé au palmarès au Colombien Daniel Martinez, qui avait gagné en août dernier devant le Français Thibaut Pinot.

Pour sa part, Padun, 24 ans, a une nouvelle fois franchi le premier l'arrivée au lendemain de sa montée victorieuse de La Plagne.

L'Ukrainien s'est envolé, façon grimpeur ailé, dès les premières pentes de Joux-Plane, un col hors catégorie de 11,6 kilomètres à 8,5 % de pente moyenne. Il a basculé au sommet avec plus d'une minute et demie d'avance sur ses poursuivants (Konrad, Vingegaard) et a bien géré la descente très technique.

Le Canadien Alexander Cataford, 113e de l'étape, a conclu au 85e rang, à 1 h 7 min 53 s du vainqueur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !