•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Sabres gagnent la loterie du repêchage de la LNH

C'est écrit en anglais.

Un panneau sur un plateau de télévision affiche le logo de la LNH.

Photo : Courtoisie / Ligue nationale de hockey

La Presse canadienne

Les Sabres de Buffalo détiennent désormais le premier choix au total au prochain repêchage de Ligue nationale de hockey (LNH). La loterie de mercredi soir en a décidé ainsi.

Les Sabres ont montré la pire fiche de la LNH cette saison (15-34-7) et détenaient les meilleures chances de tirer le bon numéro (16,6 %). La formation de Buffalo parlera en premier pour la quatrième fois de son histoire.

C'est un très grand moment pour notre équipe. Évidemment, ça a été une année difficile, a dit le directeur général Kevyn Adams. Nous sommes très contents et nous sommes fiers d'avoir cette sélection. C'est un pas dans la bonne direction.

Les Sabres reviennent d'une saison désastreuse au cours de laquelle ils ont congédié leur entraîneur-chef Ralph Krueger. Ils ont connu une séquence de 18 revers. L'équipe a raté les séries pour une 10e fois de suite, égalant un record de la LNH.

Ça nous permet de nous sentir un peu mieux par rapport aux événements vécus cette année, a indiqué Adams. C'est une énorme occasion pour notre équipe de s'améliorer. C'est un pas de géant et nous en avons besoin.

Le premier tour du repêchage aura lieu le 23 juillet. Les six suivants se tiendront le 24 juillet. Tout le processus se fera en ligne.

Le Kraken de Seattle, la 32e équipe de la ligue qui fera son entrée en 2021-2022, a lui aussi obtenu une combinaison payante. Cela a fait grimper l'équipe du troisième au deuxième rang.

J'aurais souhaité que ce soit nous qui obtenions le premier choix, mais en nous basant sur l'endroit où nous étions, c'est excitant pour nous, nos partisans et les propriétaires que nous ayons pu monter d'un rang, a souligné Ron Francis, le directeur général du Kraken.

Les Ducks d'Anaheim, qui étaient deuxièmes pour ce qui est des probabilités, ont glissé au troisième échelon.

Aucune autre équipe à avoir participé à cette loterie n'a changé son rang de sélection.

Les Coyotes de l'Arizona ont fait partie de la loterie, mais ils ont perdu leur choix de premier tour pour avoir enfreint la politique de la LNH en matière d'évaluation des espoirs en effectuant des tests de conditionnement physique auprès de joueurs admissibles au repêchage. Les Coyotes ont également dû renoncer à leur choix de deuxième tour au repêchage de 2020.

Ordre pour le repêchage :

1. Sabres de Buffalo

2. Kraken de Seattle

3. Ducks d'Anaheim

4. Devils du New Jersey

5. Blue Jackets de Columbus

6. Red Wings de Détroit

7. Sharks de San José

8. Kings de Los Angeles

9. Canucks de Vancouver

10. Sénateurs d'Ottawa

11. Blackhawks de Chicago

12. Flames de Calgary

13. Flyers de Philadelphie

14. Stars de Dallas

15. Rangers de New York

Parmi les espoirs les plus susceptibles d'être repêchés au premier rang, on retrouve Owen Power, Dylan Guenther, William Eklund et Simon Edvinsson.

Power évolue pour l'Université du Michigan dans la NCAA. Le défenseur de Mississauga pourrait très bientôt jouer dans la LNH, selon les experts.

Il garde la rondelle devant son adversaire pendant un match entre le Canada et l'Italie.

Owen Power

Photo : Reuters / VASILY FEDOSENKO

Guenther, un ailier droit né à Edmonton, joue pour les Oil Kings dans la Ligue de l'Ouest. En 12 matchs cette saison, il a inscrit 12 buts et 12 passes.

Le Suédois William Eklund est quant à lui considéré comme le meilleur espoir européen par la centrale de recrutement de la LNH.

Edvinsson, un autre Suédois, joue pour l'équipe junior de Frolunda, dans la Ligue élite de Suède. Son gabarit imposant et son coup de patin lui ont valu d'être comparé à son compatriote Rasmus Dahlin, que les Sabres ont repêché au premier rang en 2018.

Parmi les autres espoirs à surveiller, il y a les défenseurs Luke Hughes et Brandt Clarke ainsi que le gardien Jesper Wallstedt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !