•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pilote de Moto3 Jason Dupasquier meurt après un accident en qualifications

Assis sur un siège dans le garage, il regarde devant lui.

Jason Dupasquier

Photo : Getty Images / Mirco Lazzari GP

Agence France-Presse

Le pilote suisse de Moto3 Jason Dupasquier est décédé à l’âge de 19 ans « en raison de lésions cérébrales graves », dimanche, au lendemain de son accident en qualifications du Grand Prix d’Italie.

Après un podium sans joie en Moto2, une minute de silence a été respectée sur la grille de départ avant la course reine des MotoGP.

Les acteurs du Championnat du monde, la Fédération internationale de la moto, le promoteur Dorna Sports, les équipes et les constructeurs ont salué sa mémoire sur les réseaux sociaux.

C’est le cas aussi de figures des sports moto et auto comme le triple champion du monde de MotoGP Jorge Lorenzo ou encore les pilotes de formule 1 Sergio Pérez et Carlos Sainz fils.

Mes plus sincères condoléances à la famille, aux amis et à l’équipe de Jason Dupasquier. Pilote en paix, Jason, a écrit Lorenzo sur Twitter.

Quelle triste nouvelle! Toutes mes prières vont à Jason et à sa famille. Repose en paix, champion, a écrit Pérez.

Très triste de lire ça. Repose en paix, champion, a ajouté Sainz.

Dès dimanche matin, sur le circuit du Mugello, de nombreux pilotes arboraient déjà des autocollants en hommage au jeune Suisse.

Le décès de Dupasquier a été annoncé peu après 12 h, heure locale, par un communiqué des instances dirigeantes du championnat.

Malgré les efforts de l’équipe médicale du circuit et de tous ceux qui se sont ensuite occupés du pilote suisse, l’hôpital [Careggi, à Florence, où il avait été transporté] a annoncé que Dupasquier a malheureusement succombé à ses blessures, indiquaient-elles.

L’hôpital, pour sa part, a confirmé à l’AFP le début de la procédure de constatation de la mort cérébrale, en raison de lésions cérébrales graves incompatibles avec sa survie.

Le jeune pilote avait subi pendant la nuit une chirurgie thoracique pour une lésion vasculaire, avait mentionné un porte-parole de l’hôpital dans la matinée. De graves lésions cérébrales [persistaient] et il [restait] aux soins intensifs dans un état très grave.

Dupasquier est tombé entre les virages 9 et 10 du circuit du Mugello dans les derniers instants des qualifications, samedi.

Selon les images de télévision ne montrant que la fin de sa chute et les déclarations des autres pilotes en cause, le Japonais Ayumu Sasaki et l’Espagnol Jeremy Alcoba, il aurait été touché par au moins une moto avant de glisser inanimé sur la piste.

Après une quarantaine de minutes d’intervention des secouristes arrivés sur place immédiatement, le Suisse polytraumatisé et dans un état grave, mais stable, a été transféré par hélicoptère médical au centre de traumatologie de l’hôpital Careggi.

Fils du pilote de motocross et de Supermotard Philippe Dupasquier, Jason avait fait ses débuts en Supermotard avant de se concentrer sur la vitesse sur circuit, passant par tous les échelons, malgré une blessure au fémur gauche qui l’avait privé de la saison 2018.

Le no 50 avait fait ses débuts en mondial en 2020 sous les couleurs de l’écurie allemande PrüstelGP, qui fait courir des KTM. Il n’avait marqué aucun point et s’était classé 28e pour sa première saison. En 2021, après cinq départs, il était 10e du classement des pilotes avec 27 unités.

Le dernier pilote décédé en Grand Prix, avant Dupasquier, était l’Espagnol Luis Salom au GP de Catalogne de 2016, en Moto2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !