•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Pascal confirme qu'il a échoué à un contrôle antidopage

Jean Pascal assène un coup de poing de la gauche.

Jean Pascal

Photo : Getty Images / Al Bello

Radio-Canada

Jean Pascal a annoncé avoir congédié son préparateur physique après avoir appris qu'il avait échoué à un test antidopage.

Pascal a confirmé le résultat positif samedi midi, une douzaine d'heures après que son adversaire du 6 juin, Badou Jack, eut annoncé que le combat n'aurait pas lieu parce que le boxeur québécois avait été déclaré positif à trois substances bannies par la Voluntary Anti-Doping Association.

Après avoir pris connaissance des résultats, mon préparateur physique a été congédié sur-le-champ, hier [vendredi] soir, a écrit Pascal dans un message relayé sur les réseaux sociaux.

Le boxeur assure qu'il s'agit d'un événement isolé et se dit prêt à payer pour effectuer des tests aléatoires VADA les plus sophistiqués destinés aux boxeurs sur une période de 365 jours.

Je suis sous le choc et embarrassé par la situation, a-t-il encore écrit. Jamais je n’aurais pris volontairement des substances illégales. J’ai toujours défendu l’importance de pratiquer une boxe propre et je la défendrai toujours. Je suis l’un des premiers boxeurs à avoir insisté sur l’importance des tests aléatoires. Cela fait 13 ans que je pratique la boxe au plus haut niveau et j’ai passé d’innombrables tests.

La VADA, une organisation qui offre et promeut des pratiques et des programmes antidopage efficaces dans la boxe et les arts martiaux mixtes, n'a toujours pas réagi publiquement à cette situation.

Mon combat contre Jean Pascal ne se passera pas vu qu’il a été déclaré positif à trois types de stéroïdes différents, avait écrit Badou Jack sur Twitter vendredi soir. Nous nous doutions qu’il n’était pas net la première fois, le contrôle de VADA nous l’a confirmé cette fois.

Je me battrai quand même le 6 juin, mon équipe cherche un autre adversaire.

Au passage, Jack avait écorché Lucian Bute, qu'il accuse aussi de s'être battu dopé.

Selon Kevin Iole, de Yahoo Sports, l'échantillon de Pascal contiendrait trois substances : l’épitrenbolone, la drostanolone, et la drostanolone métabolite A. Le principal intéressé n'a pas confirmé la nature des substances interdites ni comment elles s'étaient retrouvées dans son corps.

Pascal et Jack devaient s'affronter en sous-carte du gala de boxe mettant en vedette Floyd Mayweather fils et Logan Paul, au Hard Rock Stadium de Miami, en Floride.

Le dernier combat de Pascal était contre Jack, le 28 décembre 2019. Le Québécois l'avait alors emporté par décision partagée des juges.

Jack a livré un autre combat depuis son duel contre Pascal. Il a vaincu Blake McKernan par décision unanime le 28 novembre dernier, en sous-carte d'un gala dont le combat principal opposait Mike Tyson à Roy Jones fils.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !