•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un des meilleurs baseballeurs cubains fait défection aux États-Unis

Il fait la grimace pendant un match de l'équipe nationale cubaine.

César Prieto

Photo : Getty Images / Chung Sung-Jun

Agence France-Presse

César Prieto a abandonné mercredi la délégation cubaine quelques heures seulement après être arrivé aux États-Unis pour y disputer un tournoi.

Le joueur César Prieto Echevarria a quitté notre délégation participant au tournoi de qualification olympique en Floride, aux États-Unis, a dit la Fédération cubaine de baseball dans une note publiée par le JIT, organe de presse de l'Institut des sports de Cuba (Inder).

Le joueur de 22 ans délaisse son équipe après que les 41 membres eurent passé un processus compliqué d'obtention de visas pour les États-Unis.

Cet événement survient à seulement cinq jours du tournoi des Amériques.

Dans la note, la fédération critique cette décision. Elle l'estime contraire à l'engagement pris vis-à-vis du peuple cubain et de l'équipe. Elle provoque du dégoût chez ses coéquipiers et les membres de la délégation.

Il frappe la balle.

César Prieto pendant un match de l'équipe nationale cubaine

Photo : Getty Images / Chung Sung-Jun

Ce n'est pas la première fois qu'un joueur de baseball cubain prend la fuite lors d'un tournoi en sol étranger.

En 2009, Aroldis Chapman s'était enfui de son hôtel, à Rotterdam, aux Pays-Bas.

En 2002, José Contreras avait accepté un contrat des White Sox de Chicago.

Un documentaire sur le phénomène, Fuera de Liga, sorti en 2004, a été diffusé quatre ans plus tard à la télévision d'État, suscitant la joie des fanatiques de ce sport. Le documentaire recueille des déclarations de vedettes du baseball ayant choisi l'exil pour signer des contrats très lucratifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !