•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Max Verstappen fait cavalier seul à Monaco, Lance Stroll 8e

La monoplace de F1 passe devant l'entrée d'un bel hôtel à Monte-Carlo.

Le reportage de Philippe Crépeau

Photo : Getty Images / Lars Baron

Radio-Canada

Max Verstappen (Red Bull) a fait cavalier seul à Monaco, dimanche, et l'a emporté, après le forfait de Charles Leclerc (Ferrari) avant la course, qui était en pole position. Lance Stroll (Aston Martin) a fini 8e.

Max Verstappen ne s'attendait pas à un tel cadeau de la part de Ferrari.

L'arbre de transmission de la Ferrari du Monégasque Charles Leclerc a cassé durant les tours de reconnaissance avant la formation de la grille de départ. Leclerc a dû déclarer forfait, ce qui a ouvert la porte au Néerlandais.

Au départ, Verstappen a coupé intelligemment la trajectoire à Valtteri Bottas, qui partait juste derrière et est resté prudemment derrière la Red Bull.

Bottas roulait en deuxième position quand il a vu ses efforts ruinés lors de son arrêt aux puits au 31e tour.

L'écrou de la roue avant droite de sa Mercedes-Benz est resté bloqué. Impossible de le dévisser. La mort dans l'âme, le Finlandais a dû abandonner.

Verstappen a ensuite fait une course en solitaire jusqu'au drapeau à damier.

Il y a beaucoup de tours à faire ici, et il faut vraiment rester concentré, a rappelé Verstappen. C'est mon premier podium ici, et gagner ici, c'est vraiment unique, c'est vraiment cool.

Assis sur son auto, Max Verstappen lève les bras et sert les poings.

Max Verstappen gagne à Monaco et prend la tête du championnat.

Photo : Getty Images / Pool

C'était sa première présence sur le podium à Monaco, et le voici vainqueur sur le Rocher.

De plus, cette victoire et les 25 points qui viennent avec elle lui permettent de prendre la tête du Championnat du monde par une courte avance de 4 points.

Mauvais week-end

En effet, Lewis Hamilton n'a jamais pu se frayer un chemin dans le peloton.

Parti de la 7e place sur la grille, il a fini 7e, après bien des frustrations durant l'épreuve, retransmises par radio. Comme prix de consolation, le Britannique a empoché le point pour le tour le plus rapide.

J'ai perdu trois places lors de mon arrêt, mais je ne veux pas trop analyser, a réagi Hamilton. L'équipe n'a pas été à la hauteur à Monaco. On va analyser tout ça. Bravo à Max.

Lewis Hamilton roule sur le circuit de Monaco.

Lewis Hamilton à Monaco

Photo : Getty Images / Lars Baron

Carlos Sainz fils (Ferrari) a vengé son coéquipier en terminant deuxième devant le Britannique Lando Norris (McLaren), qui a du même coup doublé Bottas pour le 3e rang au classement des pilotes.

Le forfait de Charles m'a mis de la pression, a reconnu Sainz fils, car j'avais l'entière responsabilité de marquer des points. Ça n'a pas été facile de gérer ma frustration de samedi, lors de la séance de qualification. Je vais devoir prendre le temps de digérer tout ce qui est arrivé. Mais je suis très content pour Ferrari.

La bonne opération du jour

L'équipe Aston Martin, qui a placé ses deux voitures dans les points.

Sebastian Vettel, parti de la 8e place, a terminé 5e pour clore un excellent week-end. Il a enfin battu son coéquipier; c'était sa mission à Monaco.

Il a de plus été nommé Pilote du jour par le public, invité à voter.

C'est bien d'avoir les deux pilotes dans les points. Bonne stratégie, et une voiture performante, a résumé Vettel. Sur les circuits urbains, beaucoup de choses peuvent arriver. On a saisi l'occasion, et à Bakou, c'est aussi un circuit urbain. Voyons voir ce qu'on pourra faire là-bas.

Lance Stroll roule dans les rues de Monte-Carlo.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lance Stroll dans les rues de Monte-Carlo

Photo : Getty Images / Lars Baron

Lance Stroll n'a pas démérité. Parti de la 13e place sur la grille, il a gagné deux places au premier tour, et bien servi par une bonne stratégie pneumatique, il a conclu la course au 8e rang, à un tour du meneur, malgré quelques écarts de conduite (sur les vibreurs) qui auraient pu fragiliser sa mécanique.

C'est une bonne journée pour l'équipe, a expliqué Stroll. Notre stratégie a permis aux deux pilotes de marquer des points. C'est une belle récompense pour l'équipe. Mes pneus durs m'ont permis de prolonger mon premier relais et de gagner trois places. Il faut surtout continuer sur notre lancée à Bakou.

Le Torontois Nicholas Latifi a fini au 15e rang dans la Williams, derrière son coéquipier George Russell, à un tour du meneur. C'était le 750e grand prix de F1 de l'équipe britannique.

Ce circuit ne convient pas du tout à notre auto, a constaté Latifi, avec les virages lents et les bosses. Malgré cela, je crois avoir bien géré la dégradation de mes pneus, et j'ai gardé un bon rythme. Mais bon, on est encore loin des points.

Nicholas Latifi roule sur le circuit de Monaco dans sa Williams.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nicholas Latifi sur le circuit de Monaco

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Résultats du Grand Prix de Monaco:

  1. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) les 260,286 km en 1 h 38:56,820
  2. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) à 8,968
  3. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 19,427
  4. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) à 20,490
  5. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 52,591
  6. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) à 53,896
  7. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 1:08,231
  8. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1 tour
  9. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 1 tour
  10. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) à 1 tour
  11. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) à 1 tour
  12. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) à 1 tour
  13. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) à 1 tour
  14. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  15. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  16. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) à 1 tour
  17. Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) à 3 tours
  18. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) à 3 tours

Meilleur tour en course:

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:12,909 au 69e tour (moyenne: 164,770 km/h)

Abandons:

  • Charles Leclerc (MON/Ferrari): problème mécanique - n'a pas pris le départ
  • Valtteri Bottas (FIN/Mercedes): problème mécanique 32e tour

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !