•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Leclerc fait la pole et frappe le rail à Monaco, Stroll 13e

Mattia Binotto serre la main de Charles Leclerc après sa pole positon à Monaco.

Mattia Binotto félicite Charles Leclerc après sa pole positon à Monaco.

Photo : Getty Images / Peter Fox

Radio-Canada

Le pilote monégasque a fait plaisir à Ferrari en lui offrant samedi la pole position dans les rues de Monte-Carlo, avant de frapper le rail, ce qui a privé Max Verstappen d'une dernière tentative.

Ferrari n'avait pas obtenu de pole position en F1 depuis le week-end du Grand Prix du Mexique en 2019. La performance de Charles Leclerc en qualification confirme la bonne forme de l'équipe italienne dans les rues de Monte-Carlo.

L'enfant du pays a réussi à s'imposer avec un temps de 1 min 10 s 346/1000 à la 3e minute de Q3, la dernière partie de la séance réservée au top 10. Il a devancé Max Verstappen de 23 centièmes de seconde, après l'avoir involontairement freiné dans son élan.

Dans son dernier tour chronométré à la toute fin de la séance, Leclerc a heurté le rail après avoir raté sa sortie dans la chicane de la piscine. Il a cassé sa suspension avant droite et a ensuite détruit l'aileron avant de sa Ferrari en frappant le rail.

Vue d'ensemble de la Ferrari endommagée de Charles Leclerc à Monaco et des commissaires de piste qui brandissent le drapeau rouge

La Ferrari endommagée de Charles Leclerc à Monaco

Photo : Twitter / TSN

La direction de course a sorti le drapeau rouge, ce qui a mis fin à la séance, alors que plusieurs pilotes dont Verstappen faisaient leur dernier tour chronométré. Le Néerlandais avait encore une chance de ravir la pole à Ferrari.

Je me sentais bien, en fait de mieux en mieux, et je progressais dans mes chronos, mais le drapeau rouge est sorti. C'est vraiment dommage, a dit Verstappen.

Le Néerlandais a dû lever le pied, et a fini avec le deuxième chrono. Autre pilote déçu, le coéquipier de Leclerc, Carlos Sainz fils, qui pouvait lui aussi prétendre à la pole.

C'est injuste, vraiment injuste. J'espère au moins qu'il va bien, a réagi l'Espagnol par radio à son ingénieur. Il a obtenu le 4e temps.

La monoplace de F1 passe devant l'entrée d'un bel hôtel à Monte-Carlo.

Max Verstappen passe devant l'Hôtel de Paris à Monte-Carlo.

Photo : Getty Images / Lars Baron

Max Verstappen partira donc de la première ligne de la grille, et la victoire pourrait se jouer à qui négociera le premier virage en tête sur ce circuit urbain où il est quasi impossible de doubler.

Je n'ai jamais eu de chance ici, alors je croise les doigts, a dit prudemment Leclerc. Mais je suis très fier d'avoir obtenu la pole position, même si ça s'est mal terminé.

Leclerc était inquiet de l'état de santé de sa Ferrari. Si la boîte de vitesses devait être changée, Leclerc sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ.

Nous ne ferons pas de compromis avec la fiabilité, a assuré le directeur de l'équipe F1 Ferrari, Mattia Binotto. Nous voulons marquer le plus de points possible, et pour cela, il faut finir la course. Donc, si nous avons le moindre doute, nous changerons la boîte de vitesses.

Ferrari a annoncé que ses premières analyses n’ont révélé aucun dégât sérieux à la boîte de vitesses de la Ferrari de Charles Leclerc. D’autres examens de contrôle seront menés dimanche avant de prendre une décision pour la course.

Hamilton a des devoirs

Rare contre-performance de Lewis Hamilton, qui n'a obtenu que le 7e temps.

Il aura beaucoup de mal à se frayer un chemin jusqu'au podium. C'est l'occasion qu'attendait Red Bull pour recoller à Mercedes-Benz au classement. Valtteri Bottas aura son rôle à jouer, car il part de la 3e position sur la grille.

La voiture ne se comportait pas trop mal jeudi, mais nous avons fait quelques changements, et elle s'est montrée très mauvaise aujourd'hui, a expliqué Hamilton.

Nous allons devoir tout reprendre de zéro

Une citation de :Lewis Hamilton, pilote de F1 (Mercedes-Benz)

J'ai eu un énorme manque d'adhérence sur la piste, précise le Britannique. J'ai essayé de forcer et de pousser pour en obtenir plus, mais sans résultat.

Lance Stroll roule dans les rues de Monte-Carlo.

Lance Stroll dans les rues de Monte-Carlo

Photo : Getty Images / Lars Baron

Lance Stroll a encore été battu par son coéquipier ce week-end. Le Québécois a terminé la séance avec le 13e chrono alors que Sebastian Vettel a fait nettement mieux, se classant 8e.

Sur ce genre de circuit, il faut une bonne dose de confiance, et cette 8e place prouve que je me sens de mieux en mieux dans l'auto, a expliqué Vettel. Et je commence la course dans les points, ce qui est parfait, car c'est très difficile de doubler.

Sebastian Vettel a beaucoup d'expérience et de réussite à Monaco, comme en témoignent ses deux victoires et ses cinq podiums.

Je n'ai pas réussi à faire de bons tours. L'équilibre de l'auto n'est pas parfait, et j'ai perdu du temps dans la circulation, a expliqué Stroll. Partir 13e à Monaco, ce n'est pas génial. Mais la présence de Sebastian en Q3 montre que la voiture a le potentiel pour nous faire marquer des points.

C'est une longue course à Monaco, et plein de choses peuvent arriver, a rappelé le Québécois.

Le Torontois Nicholas Latifi a fini avec le 18e temps, mais au moins, il a pu participer à la séance, après avoir endommagé l'auto lors des derniers essais libres.

D'abord, un gros merci à toute l'équipe d'avoir réparé l'auto après mon accident, a tenu à dire Latifi. Il faisait plus frais aujourd'hui, et j'ai eu du mal à monter mes pneus tendres à la bonne température. L'équilibre de l'auto n'était pas aussi bon que jeudi, et j'aurais espéré pouvoir passer en Q2.

Si Latifi a pu participer à la séance de qualification, Mick Schumacher n'a pas eu cette chance.

Accidenté dans la dernière séance d'essais libres, l'Allemand n'a pas pris part à la séance, l'équipe Haas n'ayant pas terminé de réparer sa monoplace.

Mais il pourra participer au Grand Prix en raison des chronos enregistrés avant son accident. Il partira dernier.

Mick Schumacher marche à côté de sa monoplace détruite.

Mick Schumacher a du mal à trouver la bonne trajectoire à Monaco.

Photo : Getty Images / Lars Baron

Résultats de la séance de qualification du Grand Prix de Monaco:

  1. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:10,346
  2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:10,576
  3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:10,601
  4. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) 1:10,611
  5. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:10,620
  6. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:10,900
  7. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:11,095
  8. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:11,419
  9. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1:11,573
  10. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) 1:11,779
  11. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:11.486
  12. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) 1:11,598
  13. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:11,600
  14. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Sauber-Ferrari) 1:11,642
  15. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:11,830
  16. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) 1:12,096
  17. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:12,205
  18. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:12,366
  19. Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) 1:12,958
  20. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) N'a pas participé après un accident lors des essais libres 3

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !