•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

World Athletics accorde le statut d'athlète neutre à 23 sportifs russes

Des anneaux olympiques en métal sur une clôture devant les bureaux du Comité olympique russe.

Les bureaux du Comité olympique russe, à Moscou

Photo : Getty Images / ALEXANDER NEMENOV

Associated Press

Vingt-trois athlètes russes ont rempli les critères qui leur permettraient de participer sous drapeau neutre aux Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé World Athletics, samedi.

En raison de la suspension pour dopage de leur fédération nationale, les Russes doivent demander des exemptions à titre individuel pour recevoir le statut d’athlète neutre autorisé (ANA) après l’analyse de leur dossier antidopage.

L’athlète de saut en hauteur Mikhail Akimenko et le marcheur Vasiliy Mizinov, médaillés d’argent aux mondiaux de 2019, figurent notamment sur la liste publiée par la fédération internationale d’athlétisme.

Quelque 27 athlètes russes ont jusqu’ici reçu la permission de participer à des compétitions internationales en 2021 comme athlètes neutres.

La liste comprend également Mariya Lasitskene, triple championne du monde au saut en hauteur, et Anzhelika Sidorova, championne du monde au saut à la perche.

Un maximum de 10 sportifs russes sera autorisé à participer aux compétitions d’athlétisme des Jeux de Tokyo. Ainsi en a décidé le conseil de World Athletics lorsqu’il a approuvé les nouvelles règles qui encadrent le statut d’ANA.

Deux candidatures pour le statut d’ANA ont été rejetées par le bureau d’examen antidopage de World Athletics. Les noms des athlètes en question ne figuraient pas dans l’annonce de samedi.

La fédération russe d’athlétisme fait l’objet d’une suspension depuis 2015, après que des enquêtes eurent révélé que le dopage était monnaie courante parmi les athlètes d’élite russes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !