•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shea Weber retrouve ses coéquipiers du Canadien à l’entraînement

Un joueur de hockey

Le capitaine du Canadien Shea Weber

Photo : Reuters / Jean-Yves Ahern

La Presse canadienne

Petit à petit, le Canadien de Montréal retrouve ses piliers en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Shea Weber s'est ainsi entraîné pour la première fois avec ses coéquipiers du Canadien de Montréal depuis sa mystérieuse blessure, mardi, à Brossard.

Le capitaine, que l'on soupçonne de traîner une blessure à une main, a effectué quelques répétitions à la pointe en supériorité numérique pendant la séance. Il semble de plus en plus certain que le vétéran de 35 ans sera à son poste dès le début de la série.

Je suis très, très confiant. C'était important qu'on le revoie sur la patinoire aujourd'hui. Tout s'est bien déroulé et [mercredi], il franchira une autre étape dans sa rééducation. Nous sommes donc très, très confiants qu'il sera à 100 % prêt à jouer et, à moins qu'il se produise quelque chose d'ici les prochains jours. Oui, il sera dans la formation partante, a déclaré l'entraîneur-chef par intérim Dominique Ducharme en visioconférence.

Weber s'était entraîné en solitaire avant le groupe samedi et dimanche, et l'équipe a pris part à des exercices hors glace lundi.

Le vétéran n'a pas joué depuis le 28 avril dernier contre les Maple Leafs en raison d'une blessure au haut du corps. Il a inscrit 6 buts et 13 mentions d'aide en 48 parties cette saison, en plus d'avoir affiché un différentiel de -4.

Weber, Jesperi Kotkaniemi, Cole Caufield, Tomas Tatar, Corey Perry, Nick Suzuki, Josh Anderson, Brendan Gallagher, Jeff Petry et Tyler Toffoli ont tous pris part à des exercices avec les unités spéciales sur la deuxième patinoire, adjacente à la principale.

D'ailleurs, même s'ils portaient les chandails gris octroyés habituellement aux joueurs laissés de côté, Kotkaniemi et Caufield ont effectué quelques présences dans la deuxième vague de l'avantage numérique, à la place de Joel Armia et d’Eric Staal. Ducharme a confirmé que Caufield et Kotkaniemi ne seront pas en uniforme pour le premier match contre les Maple Leafs, mais a précisé qu'ils pourraient être appelés en renfort.

Une série, ce n'est pas juste un match. On a vraiment besoin de notre profondeur. Nous avons de bons joueurs dans notre formation. Je m'attends à ce qu'on utilise 14 ou 15 attaquants, ainsi que 7 ou 8 défenseurs pendant cette série, a d'abord dit Ducharme, avant d'enchaîner avec l'analogie du clou au sujet de Kotkaniemi.

Il a connu une fin de saison plus difficile. Vous savez, quand vous rentrez un clou et que vous tapez dessus, parfois, il peut crochir. Si tu continues de frapper dessus, il va juste devenir encore plus croche. Avec notre fin de saison [chargée], nous n'avions pas le temps de redresser le clou. Ainsi, avec la dernière semaine de préparation, nous avons redressé KK, a dit Ducharme.

Sinon, les trios sont demeurés identiques à ceux des derniers jours.

Romanov aussi laissé de côté

En défense, Weber a effectué des exercices avec Jon Merrill, tandis que Joel Edmundson était jumelé à Petry, et Brett Kulak à Ben Chiarot. Alexander Romanov était en trop, tout comme Xavier Ouellet et Erik Gustafsson.

Ducharme a indiqué que Romanov ne sera pas en uniforme à cause de petites choses qui ne sont pas à point dans son jeu. Il a notamment fait référence aux nombreuses adaptations qu'un défenseur européen doit faire entre les patinoires internationales et celles de la LNH.

D'autre part, Ducharme a paru optimiste quant au retour au jeu du gardien étoile Carey Price, qui a pris part avec Gallagher au dernier match de la saison du club-école du Canadien, le Rocket de Laval, qui s'est soldé 2-0 en faveur des Marlies de Toronto, lundi. Il s'agissait d'un bref séjour de rééducation pour les deux piliers de la formation montréalaise en vue des séries éliminatoires de la LNH.

J'ai discuté avec Carey ce matin, et nous sommes très satisfaits de son temps de jeu hier. Il devait jouer la moitié de la rencontre, mais il a demandé à Joël [Bouchard, l'entraîneur-chef du Rocket] de jouer un peu plus, pour peaufiner quelques détails, ce qui était bien, a expliqué Ducharme.

Le Bleu-blanc-rouge s'envolera vers Toronto mercredi en prévision du premier match de la série, 24 heures plus tard.

Le CH et les Maple Leafs s'affronteront en séries pour la première fois en 42 ans. Le Tricolore n'a pas remporté la Coupe Stanley depuis 1993, tandis que les Leafs patientent depuis 1967. Interrogé à savoir laquelle des deux équipes était la favorite pour l'emporter, Ducharme n'est pas passé par quatre chemins.

Quand tu regardes l'équipe des Leafs sur papier, c'est un groupe extrêmement talentueux. Je n'étais pas là dans les années 1940, 1950 ou 1960, mais c'est probablement l'une des meilleures éditions de leur histoire. Beaucoup de talent, donc ça représente un défi pour nous. Nais nous aimons ça, nous, les défis, a-t-il conclu.

En fin de journée, le CH a annoncé que neuf black aces se joindront à sa formation pour les séries éliminatoires. Il s'agit des attaquants Alex Belzile, Laurent Dauphin, Lukas Vejdemo et Jesse Ylönen, des défenseurs Cale Fleury, Otto Leskinen et Ouellet ainsi que des gardiens Michael McNiven et Cayden Primeau.

Drouin, le candidat au King-Clancy

Par ailleurs, le Canadien a annoncé avoir choisi l'attaquant Jonathan Drouin pour l'obtention du trophée King-Clancy.

Ce titre est remis annuellement par la LNH au joueur ayant démontré le plus de leadership et d'implication dans sa communauté. Il sera notamment en compétition avec Marc-André Fleury (Golden Knights de Vegas) et Thomas Chabot (Sénateurs d'Ottawa).

Il ne faut toutefois pas s'attendre au retour au jeu du Québécois à court terme, a affirmé Ducharme.

Nous n'avons pas de plan de ce côté-là. On veut juste qu'il prenne soin des choses dont il doit s'occuper. Pour le reste, on ne fait pas de plan pour lui prochainement, s'est-il limité à dire.

Drouin s'est absenté pour une durée indéterminée pour des raisons personnelles, a annoncé l'équipe le 28 avril. Elle avait alors demandé à ce que l'on respecte sa vie privée.

Le Québécois de 26 ans, auteur de 2 buts et de 21 aides en 44 matchs cette saison, a été placé sur la liste des blessés à long terme. Son dernier filet remonte au 23 février.

L'ex-capitaine du CH Saku Koivu avait remporté le King-Clancy en 2007 après avoir vaincu un lymphome non hodgkinien et récolté des fonds pour acheter la première machine TEP-Scan à Montréal, par l'intermédiaire de sa fondation.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !