•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le no 4 de Guy Lafleur retiré partout dans la LHJMQ

Photomontage pour le retrait du numéro 4 du joueur de hockey Guy Lafleur

Le numéro 4 de Guy Lafleur sera retiré dans toute la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Photo : Courtoisie/LHJMQ

Radio-Canada

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a annoncé mardi que le numéro 4 porté par le légendaire Guy Lafleur sera retiré par toutes ses équipes à compter de la saison 2021-2022. Un honneur dont Lafleur entend profiter pleinement.

Les récents ennuis de santé du grand attaquant lui font apprécier davantage cette marque de reconnaissance qui s’ajoute à une longue liste. Lafleur va bien, a-t-il indiqué en visioconférence, en précisant que ses deux derniers traitements dans sa lutte contre le cancer du poumon lui ont épargné certains des effets secondaires les plus désagréables.

Une cérémonie spéciale sera tenue au courant de la saison pour souligner la contribution du Démon blond au hockey junior, en collaboration avec les Remparts, l’équipe avec laquelle il a fait sa marque avec le célèbre no 4 qu’il associe toujours à son idole et sa source d’inspiration, Jean Béliveau.

Entre-temps, il a témoigné mardi de sa gratitude envers la ligue et toutes ses équipes pour ce geste auquel il ne s’attendait pas.

[Les problèmes de santé], ça te le fait apprécier davantage, parce que normalement, les honneurs, tu les reçois quand tu meurs, calvâsse, a lancé Lafleur en riant. J’ai la chance de recevoir tous ces honneurs de mon vivant. Il n’y a pas de mots pour décrire ça, c’est extraordinaire. J’ai l’occasion de vivre le moment présent et d’en profiter, alors c’est vraiment, vraiment spécial, cet honneur-là.

Fidèle à son habitude, il a rendu hommage aux coéquipiers qu’il a côtoyés au cours de sa carrière junior, des joueurs de super élite qui l’ont aidé à atteindre ses buts.

En deux campagnes à Québec, en 1969-1970 et 1970-1971, il a amassé un impressionnant total de 233 buts et 146 aides en 118 matchs de saison.

En 1970-1971, il a inscrit 130 buts, record qui n’a été battu que par Mario Lemieux (133 avec les Voisins de Laval en 1983-1984), en plus d’aider son équipe à remporter la Coupe Memorial.

Des joueurs célèbrent leur victoire avec un trophée.

Guy Lafleur (à gauche), après une conquête de la Coupe Memorial par les Remparts de Québec en 1971.

Photo : LHJMQ

On voulait prouver que la LHJMQ était aussi bonne, sinon meilleure que la ligue de l’Ontario et qu’on n’avait rien à envier aux ligues de l’Ouest ou de l’Ontario, s’est souvenu Lafleur. On a atteint notre but. Il n’y a pas beaucoup de francophones dans la LNH, mais quand même, des joueurs ont eu énormément de succès en passant par la LHJMQ, des Sidney Crosby, des Mario Lemieux, des supervedettes dans leur domaine qui ont continué à l’être dans la LNH. On est fier de ça.

Guy Lafleur a été choisi au 1er rang du repêchage de la Ligue nationale par le Canadien en 1971. Il reste à ce jour le meilleur pointeur de l’histoire du CH (1246), devant Jean Béliveau (1219) et les frères Henri (1046) et Maurice Richard (966). À Montréal, il a remporté cinq Coupes Stanley, trois trophées Art-Ross, deux trophées Hart et un Conn-Smythe. Il a été admis au Temple de la renommée du hockey en 1988.

Même après avoir pris sa retraite du hockey professionnel, Lafleur a continué d'être un ambassadeur hors pair pour la LHJMQ, a dit le commissaire Gilles Courteau. Son héritage et sa contribution à l'essor de notre ligue font consensus et le retrait de son numéro quatre rend hommage à sa carrière extraordinaire et à ses accomplissements.

Il est le deuxième joueur de l’histoire à voir son chandail être retiré dans toute la ligue, après Sidney Crosby et son célèbre 87, en septembre 2019.

Je regarde Sidney Crosby, on a retiré son numéro aussi, je regarde Wayne Gretzky, c’est le seul dont on a retiré le numéro à travers la LNH. Je trouve ça extraordinaire que les ligues prennent une telle décision pour ce que ces joueurs ont accompli, a souligné Lafleur. Pour les jeunes, ça peut servir de source de motivation, d’inspiration, en se disant que peut-être qu’eux aussi, s’ils vont jouer dans la LHJMQ ou ailleurs, leur numéro sera retiré.

Lafleur a été choisi meilleur joueur de l'histoire de la LHJMQ par un panel d'experts lors des célébrations du 50e anniversaire de la ligue.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !