•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Steven Guilbeault plaide la cause de Mandy Bujold au CIO

Un arbitre lui lève le bras en signe de triomphe.

Mandy Bujold aux Jeux de Rio en 2016

Photo : Getty Images / AFP/Yuri Cortez

Radio-Canada

Le ministre fédéral responsable du Sport Steven Guilbeault a écrit une longue lettre adressée directement au président du Comité international olympique, Thomas Bach. Il lui demande de revoir sa décision d'exclure la boxeuse canadienne Mandy Bujold des Jeux olympiques de Tokyo.

Dans une longue lettre envoyée le 13 mai aux membres du CIO, Steven Guilbeault plaide que les athlètes qui choisissent de devenir mères ne devraient pas avoir à mettre leur carrière en jeu.

Selon le ministre, l'exclusion de Mandy Bujold envoie un message négatif aux athlètes féminines du monde entier : vous pouvez être athlète ou une mère, mais pas les deux à la fois.

En raison de la pandémie de COVID-19, deux événements de qualifications olympiques ont été annulés. Pour choisir les boxeurs pour les JO, le CIO a dû reculer jusqu'en 2018 et 2019. Toutefois, lors des trois événements maintenant pris en compte pour la qualification, Mandy Bujold était en congé de maternité. Elle n'a donc reçu aucun point.

M. Guilbeault considère que la méthode utilisée représente un énorme problème institutionnel.

La décision de devenir mère en 2018 ne devrait aucunement pénaliser Mme Bujold et l’empêcher de participer aux Jeux olympiques.

Une citation de :Steven Guilbeault, ministre fédéral responsable du Sport

Mandy Bujold a l'intention de se retirer de la compétition après les Jeux de Tokyo. Elle espérait donc quitter le sport avec une médaille au cou.

Les avocats de la boxeuse franco-ontarienne avaient envoyé une lettre au CIO demandant de prendre en compte ses performances après son accouchement, sans succès.Mandy Bujold se tourne maintenant vers le Tribunal arbitral du sport (TAS), mais le temps presse.

Les Jeux olympiques de Tokyo doivent commencer le 23 juillet

En soirée lundi, la boxeuse a félicité sur Twitter ses trois coéquipières officiellement qualifiées pour les Jeux, Myriam Da Silva (69 kg), Tammara Thibeault (75 kg) et Caroline Veyre (57 kg).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !